Fin du championnat de ligue 1: l'Europe pour Rennes, le maintien pour Lorient et Brest

Soirée de liesse en Bretagne à la clôture du championnat de ligue 1. Rennes accroche la mystérieuse Ligue Europa Conference grâce à son succès 2-0 contre Nîmes. Lorient assure son maintien après un nul à Strasbourg (1-1) tandis que Brest, battu par Paris (0-2), profite de la déconvenue nantaise.
 

Le soulagement du milieu de terrain lorientais Fabien Lemoine et de l'entraineur des Merlus Christophe Pelissier à l'issue du match nul face à Strasbourg.
Le soulagement du milieu de terrain lorientais Fabien Lemoine et de l'entraineur des Merlus Christophe Pelissier à l'issue du match nul face à Strasbourg. © P.Hertzog / AFP

Après la Ligue des Champions cette saison, les Rennais iront donc en Ligue Europa Conference lors du prochain exercice. Ils remportent le dernier billet européen en jeu. 

Septième au coup d'envoi, Rennes a en effet coupé la ligne en sixième position grâce à son succès 2-0 contre Nîmes relégué et résigné. La victoire a été offerte par Guirassy et Bourigeaud.

Rennes a bien rebondi depuis le remplacement de Julien Stephan par Bruno Genesio.

 

Le défenseur rennais Hamari Traore serre la main de Romain Del Castillo devant le nîmois Renaud Ripart.
Le défenseur rennais Hamari Traore serre la main de Romain Del Castillo devant le nîmois Renaud Ripart. © J.F. Monnier / AFP

    

Une soirée rude pour les nerfs

 

Dans une soirée rude pour les nerfs, c'est Brest, dominé quasiment tout le match par le Paris SG, qui a tremblé en premier, quand l'arbitre a sifflé penalty pour une faute de Faivre sur Di Maria dès la 17e. Mais Neymar a tiré à côté...
    

Quasiment au même moment, dans un Strasbourg-Lorient sans grand rythme, un but de Diallo à Strasbourg a mis les Alsaciens à l'abri et envoyé provisoirement Lorient à la redoutée 18e place.
    

Nantes a récupéré cette place sur un but de Laborde, qui a été le premier à reprendre la balle d'un penalty de Delort  repoussé par Lafont (31e). Mais les Canaris ont égalisé très vite sur une belle reprise de volée de Kolo Muani (33e).
   

A la mi-temps, Lorient était barragiste et Christophe Pélissier avait sa tête des mauvais jours. La remontée des Merlus a été spectaculaire depuis janvier, mais ils n'avaient pris que 4 points à l'extérieur, contre 25 à domicile en 2021.

 

Battu, Brest laisse exploser sa joie    

 

Le soulagement des Brestois, battu par le PSG, ils s'assurent le maintien en ligue 1 grâce à la défaite de Nantes.
Le soulagement des Brestois, battu par le PSG, ils s'assurent le maintien en ligue 1 grâce à la défaite de Nantes. © Maxppp / Le Parisien

 

Finalement, Chalobah a égalisé (54e) et renvoyé Brest dans le rouge, d'autant que Paris a pris le large sur un contre conclu par Mbappé (71e).
    

Mais Delort a donné l'avantage à Montpellier (76e) et après intervention du VAR, un penalty sifflé pour Nantes après un duel entre Le Tallec et Coco dans la surface a été annulé (81e).

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue 1 football sport fc lorient stade rennais fc