Fin du port du masque obligatoire dans 30 communes des Côtes-d'Armor et 32 communes du Finistère

La mesure est effective dès ce samedi 25 septembre dans les Côtes-d'Armor et le sera dès le 1er octobre dans le Finistère. Il reste toutefois quelques exceptions, notamment les files d'attente et les marchés.

Les règles sur le port du masque en extérieur sont assouplies dans deux départements bretons.  

La préfecture du Finistère vient d'annoncer la fin de l'obligation du port du masque à compter du 1er octobre. Trente-deux communes, de plus de 7 500 habitants ou considérées comme touristiques, sont concernées par la mesure. 

Dans le département voisin des Côtes-d'Armor, les masques tombent dès ce samedi 25 septembre dans les 30 communes jusque-là soumises aux mêmes obligations.

Quelques exceptions

Il ne sera cependant pas possible de laisser le masque à la maison, puisqu'il reste obligatoire pour toute personne de plus de onze ans dans les situations suivantes :

  • Marchés de plein air, brocantes, braderies, trocs et puces, vide-greniers et ventes au déballage
  • Files d’attentes, notamment celles constituées pour l’accès à un établissement recevant du public
  • Dans un rayon de 50 mètres autour des gares ferroviaires, routières et maritimes
  • Rassemblements revendicatifs, culturels, sportifs ou festifs organisés sur la voie publique

Le préfet des Côtes-d'Armor étend cette obligation aux abords des écoles, des collèges et des lycées.

Taux d'incidence en baisse

Cet assouplissement s'explique par une baisse du taux d'incidence. Avec 23,1 cas pour 100 000 habitants, le Finistère est désormais bien en dessous de seuil d'alerte, fixé à 50. Dans les Côtes-d'Armor, le taux d'incidence descend également à 52,8 cas.

Dans un communiqué, le préfet du Finistère justifie d'autre part sa décision par un taux de vaccination "très avancé dans toutes les classes d’âge, avec 88 % des adultes présentant un schéma vaccinal complet. De plus, la fréquentation touristique du département a également diminué."

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité