Attaque à la voiture à Londres: les lycéens de Concarneau premiers informés ?

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Tristan et Mathieu, deux élèves de première du lycée Saint-Joseph à Concarneau, ont rapidement appris que trois jeunes de leur établissement avaient été fauchés par une voiture sur le pont de Westminster à Londres. Récit. 

Par Thierry Peigné

Smartphone à la main, Tristan et Mathieu racontent comment ils ont été alertés que trois élèves de seconde de leur lycée avaient été victime d'une attaque à la voiture sur un pont de Londres.

Trois lycéens bretons blessés lors de l'attaque à Londres - France 3 Bretagne

Un groupe d'une trentaine d'élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau se trouvait sur le pont de Westminster qui mène à Big Ben lorsqu'une voiture a foncé sur des passants. Trois jeunes lycéens ont été renversés. Blessés, les trois jeunes garçons de seconde ont été transportés à l'hôpital.

C'est par un texto, bien avant que les médias en parlent que les deux lycéens de première ont appris le drame. Une annonce tellement incroyable et choquante qu'elle les a laissés interloqués. Ce ne sera que 10 minutes plus tard, lorsqu'ils la verront dans les médias, qu'il y croiront réellement. 

Des lycéens de Saint-Joseph racontent comment ils ont apris le drame
Tristan et Mathieu, élèves de 1ère au lycée Saint-Joseph de Concarneau expliquent comment ils ont appris le drame à Londres. / Reportage : M. Le Morvan - S. Soviller

Ce mercredi soir, un avion de la flotte gouvernementale française devait emmener, au départ de l'aéroport de Lorient, les parents des trois élèves bretons blessés à Londres dans une attaque à la voiture, devant le parlement de Westminster.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus