Trois lycéens bretons blessés lors de l'attaque à Londres

© NIKLAS HALLE'N / AFP
© NIKLAS HALLE'N / AFP

Trois lycéens de Concarneau sont parmi les victimes fauchées par une voiture à Londres ce mercredi 22 mars, à proximité du palais de Westminster. Ils faisaient partie d'un groupe scolaire en voyage linguistique.

Par Thierry Peigné

Un groupe d'une trentaine d'élèves du lycée Saint-Joseph de Concarneau se trouvait sur le pont de Westminster qui mène à Big Ben lorsqu'une voiture a foncé sur des passants. Trois jeunes lycéens ont été renversés.


Deux blessés graves

Blessés, les trois jeunes garçons de seconde ont été transportés à l'hôpital. "Nous avons trois blessés dont deux graves, avec des fractures lourdes mais il n'y a pas de pronostic vital engagé", a déclaré Bernard Musset, le sous-préfet de Châteaulin.

Le reste du groupe de lycéens a été pris en charge par les secours britanniques et "mis en sécurité" dans un hôtel selon le lycée que nous avons contacté. Le recteur de l'académie de Rennes, qui se trouvait à Londres en déplacement professionnel, s'est aussitôt rendu au chevet des trois jeunes victimes.
Le recteur de l'académie de Rennes sur les jeunes bretons blessés à Londres
Thierry Terret, recteur de l'académie de Rennes, à Londres ce 22 mars 19h

En voyage linguistique

Ces élèves de l'ensemble scolaire Saint Joseph - Saint Marc étaient partis de Concarneau dimanche soir. Ils faisaient partis d'un groupe de 92 élèves. Ils se trouvaient à Londres pour un voyage linguistique depuis dimanche soir et devaient repartir vendredi. Ils étaient hébergés dans une auberge de jeunesse lors de leur séjour.

Les parents d'élèves ont été prévenus. Ils se rendaient en début de soirée au lycée, à la recherche d'informations. Un avion doit emmener dans la soirée les familles des jeunes blessés à Londres au départ de l'aéroport de Lorient.


Pour suivre la situation en direct de Londres

 

Sur le même sujet

Les + Lus