A Brest, certains élèves peuvent faire leur collège en 3 ans

Un collège brestois expérimente depuis la rentrée le collège "sans classe". Il s'agit de permettre aux élèves qui avancent vite d'effectuer leur 5e et leur 4e en une seule année scolaire. Un projet éducatif encore très rare en France : seuls trois établissements l'ont mis en place à ce jour.

Dans une classe de 4ème du collège Javouhey, dans le quartier Recouvrance à Brest, deux élèves ont un parcours "différencié". Ils sont inscrits en 5ème et suivent certains cours de la classe supérieure. Dimitri suit ainsi de nombreux cours sont, en fait, ceux de la classe de 4ème : "pour les maths, l'Anglais, le Français et les sciences, je suis avec les 4ème, parce qu'en 5ème, on fait des révisions" explique-t-il.

Nantes, Bordeaux, et maintenant Brest

Un projet éducatif encore très rare en France, puisque ce collège n'est que le troisième à le mettre en place, après Nantes et Bordeaux. L'équipe enseignante du collège a repéré dès la 6ème les facilités d'apprentissage de Dimitri et de Claire-Marie. Mais avaler ces deux années en une seule, nécessite une bonne adaptation. 

Ce sont des élèves qui vont très vite, qui sont très adaptables, qui ont une curiosité naturelle qui va faire qu'ils se sont fondus dans ce programme de 4ème de manière absolument spontanée et naturelle.

Françoise Daniélou, professeure de Français au collège Javouhey

"Un vrai potentiel"

Le collège en trois ans est un dispositif flexible car les enfants ne sautent pas de classe. En cas de difficulté, ils pourront revenir à 100% dans leur classe de 5ème. 

Pour adapter le parcours des deux élèves en 4ème, ils reçoivent un accompagnement plus spécifique. En histoire-géographie, l'enseignant consacre du temps supplémentaire, car les programmes de 5ème et de 4ème ne se recoupent pas dans cette matière. Par ailleurs, une enseignante spécialisée dans la pédagogie des enfants  "à haut potentiel" apporte un soutien, que la directrice adjointe du collège qualifie de "coaching".

L'idée est de pouvoir répondre aux besoins de chacun, en mettant en place des choses pour les enfants qui ont des difficultés et en se questionnant aussi sur ce qu'on peut proposer aux enfants qui trouvent le temps long en classe, et qui ont un vrai potentiel.

Marie Geoffroy, Directrice adjointe collège Javouhey

L'établissement réfléchit désormais à élargir l'expérimentation pour les classes de 4ème, qui seraient associées à la 3ème. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société