Brest. La 10e promotion de l'École des mousses fait sa rentrée

La cérémonie de remise du bâchis, en octobre, est traditionnellement l'un des premiers temps forts dans la scolarité d'un mousse. / © C.I.N. de Brest
La cérémonie de remise du bâchis, en octobre, est traditionnellement l'un des premiers temps forts dans la scolarité d'un mousse. / © C.I.N. de Brest

Le Centre d'Instruction Naval de Brest (Finistère) accueille cette semaine la 10 e promotion de l'École des mousses. Pendant dix mois, 184 filles et garçons, âgés de 16 à 18 ans, vont apprendre à devenir matelot. Cette école d'apprentissage militaire est souvent celle de la seconde chance.

Par Hélène Pédech

C'est une rentrée un peu particulière pour ces 184 jeunes lycéens. En intégrant l'École des Mousses, ils deviennent militaires et espèrent, souvent, donner un nouvel élan à une scolarité jusque là chaotique.

Ces jeunes gens et jeunes filles ont entre 16 et 18 ans (niveau 3e minimum). Il y a quelques mois, ils ont passé des épreuves sélectives avant de faire, lundi 2 septembre, leurs premiers pas au Centre d'Instruction Naval de Brest accompagnés de leurs familles.

 


Cette formation gratuite est également dispensées à Cherbourg-en-Cotentin (Manche) qui accueille aussi une école de mousses. La plupart de ces jeunes n'ont aucun diplôme. Ils ont souvent rencontré des difficultés dans leur parcours scolaire.


École d'apprentissage



Pendant dix mois, les cours vont s'articuler autour de formations militaires, sportives, maritimes et académiques ((français, anglais, histoire-géographie, mathématiques, sciences physiques)) avec des temps forts: stages de cohésion, périodes embarquées à bord de voiliers de tradition ou de bâtiments militaires, etc. 

A l'issue de leur année de formation, les élèves acquièrent un brevet élémentaire de mousse et une spécialisation en vue d'exercice neuf professions différentes. Ils peuvent alors signer un premier contrat de quatre ans en tant que matelot de flotte

 
Les dix mois passés à l'École des mousses permettent aux élèves de commencer à se préparer à une dizaine de métiers de la Marine nationale. / © cc Flick
Les dix mois passés à l'École des mousses permettent aux élèves de commencer à se préparer à une dizaine de métiers de la Marine nationale. / © cc Flick
 

Jean-Louis Étienne pour parrain



Cette année, les mousses vont célébrer le 10e anniversaire de la réouverture de leur École. Créée en 1856, l'École des mousses de Brest a été fermée en 1988 avant de rouvrir ses portes en septembre 2009 dans le cadre du plan Égalité des chances voulu par le ministère de la Défense de l'époque. 

Cette 10e promotion est parrainée par Jean-Louis Étienne, médecin et célèbre explorateur français "connu pour ses expéditions en Actique et premier homme à avoir attaeint le pôle Nord en solitaire et en Antarctique". De quoi laisser libre cours aux rêves et ambitions des jeunes mousses...


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Milio Latimier : « Ma destinée était de vivre dans un environnement brittophone »

Les + Lus