Brest : 2000 cochons prennent l'avion pour la Chine

Image plutôt rare d'un aéro-porc / © Sarra Ben Cherifa / France Télévisions
Image plutôt rare d'un aéro-porc / © Sarra Ben Cherifa / France Télévisions

Les cours du porc s'envolent, les cochons aussi !
2000 porcs reproducteurs embarquent ce mardi et mercredi à l'aéroport de Brest Guipavas à bord de deux énormes Boeing 747 cargo. Destination la Chine, ils partent repeupler le cheptel chinois décimé par la peste porcine africaine.

Par Bruno Van Wassenhove, avec Sarra Ben Cherifa


Mardi et mercredi, l'aéroport de Brest Bretagne accueillent des passagers plutôt insolites : 2000 porcs reproducteurs embarquent à bord de deux 747 Cargo à destination de la Chine, 1000 bêtes dans chaque avion. Coût du voyage : plus de deux millions d'euros.

Sur le tarmac de Brest Guipavas il y a dans ces caisses en bois des porcelets et des porcs adultes, de toutes tailles. 80% sont des truies, 20% des vérats, ils sont l'élite de la sélection génétique française. Riche en viande, excellent reproducteurs, ils viennent de toute la France.
 
" 猪的一切都很好 " (tout est bon dans le cochon) (proverbe chinois) / © Sarra Ben Cherifa / France Télévisions
" 猪的一切都很好 " (tout est bon dans le cochon) (proverbe chinois) / © Sarra Ben Cherifa / France Télévisions
 

Porc Export 


En février dernier, une délégation d'importateurs chinois était en France pour sélectionner ces animaux proposés par Axiom International, leader français de la génétique. Ils ont été choisis un par un, lors de leur quarantaine dans le Morbihan. Aucun rapport avec le coronavirus, ces porcs étaient à l'isolement pour éviter tout risque de maladie avant leur exportation vers la province du Chanxi, en Chine. "Le voyage est très cher, alors nous choisissons les meilleurs animaux, ceux qui produiront la meilleure qualité de viande, et qui se reproduiront le mieux" nous déclarait alors Zhang Mingfeng, importateur de porcs en Chine. 

C'est que les chinois endurent une crise majeure : la peste porcine africaine. Cette maladie, pour laquelle il n'existe aucun traitement, a tué 200 millions de cochons en Chine. Le cochon est un plat de base de la cuisine chinoise et le pays a un besoin urgent de reconstituer son cheptel porcin. En France, les cours du porc s'envolent face à la demande. Le cours du porc, 1,69€ le kilo au marché de Plérin (22) en novembre dernier, tient sa meilleure moyenne depuis 1992.
 
Dans l'aéroport de Brest-Guipavas, 2000 porcs reproducteurs embarquent à bord de deux 747 Cargo à destination de la Chine

 
8590 km de voyage à destination de l'aéroport de Tayiuan Wusu, dans l'Ouest de la Chine. Un premier avion a décollé ce mardi, un autre partira demain mercredi. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus