Brest-Atlantiques. Les vainqueurs attendus mercredi matin à Brest

Partis de Brest il y a 29 jours, Franck Cammas et Charles Caudrelier s'apprêtent à remporter la 1ère édition de la Brest Atlantiques. Le maxi trimaran E. de Rotschild devrait franchir la ligne mercredi matin alors qu'une bagarre pour la seconde place se joue à l'arrière entre Macif et Actual Leader.

Sauf rebondissement de dernière minute, Franck Cammas et Charles Caudrelier, accompagnés du media man Yann Riou seront mercredi matin les grands vainqueurs de « Brest Atlantiques ».

En tête de la course sans discontinuer depuis le 14 novembre, le Maxi Edmond de Rothschild vient de signer sa deuxième meilleure journée depuis le départ de Brest le 5 novembre (il avait « avalé » 741 milles le 18 novembre au matin en Atlantique Sud).

 

Arrivée au lever du jour



Le trimaran construit au chantier Multiplast de Vannes (Morbihan) devrait couper la ligne d’arrivée entre la pointe du Tourlinguet et la pointe Saint-Mathieu mercredi au lever du jour, après un peu moins de 29 jours de mer et 17 000 milles parcourus au total (contre 13 750 sur la route directe), à 25 nœuds de moyenne.

Suite à leur arrêt technique à Salvador de Bahia le 12 novembre pour une réparation du plan porteur de la dérive, l'équipage a toujours fait la course en tête. 

 

Bagarre pour la deuxième place



Leurs deux poursuivants, le trimaran MACIF (François Gabart/Gwénolé Gahinet) et Actual leader (Yves Le Blevec/Alex Pella) sont quant à eux attendus entre vendredi soir et samedi après-midi. Reste à savoir dans quel ordre. Seuls 25 milles séparent mardi soir les deux tandems.   

 
 
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité