Brest. Des départs de feu au centre de tri. Les batteries Lithium en cause.

Publié le
Écrit par Marc Botrel
Le centre de tri Triglaz, de Plouédern, reçoit le contenu de toutes les poubelles jaunes de Brest Métropole
Le centre de tri Triglaz, de Plouédern, reçoit le contenu de toutes les poubelles jaunes de Brest Métropole © Pierre-François Watras

C'est un phénomène récurrent qui a poussé la Métropole de Brest à lancer un nouveau signal d'alerte. Au centre de tri Triglaz de Plouédern, les départs de feu se multiplient. En cause, des batteries au lithium-ion jetées dans les poubelles jaunes destinées aux emballages et aux papiers.

Un par semaine.vC'est le décompte actuel des départs de feu au centre de tri des déchets Triglaz. Situé à Plouédern, il traite le contenu des poubelles jaunes de la Métropole Brestoise.

Les emballages et autres papiers qu'elles sont censées recevoir ne sont pas en cause. Mais le problème a été clairement identifié : il vient des équipements contenant des batteries lithium-ion jetés par les habitants dans ces poubelles.
 

Des produits hautement inflammables


Lorsqu'elles sont endommagées, ces batteries s'enflamment très facilement et sont susceptibles de provoquer d'importants dégâts. Pour en faire la démonstration, les agents du centre de tri ont tourné une petite vidéo mise en ligne
 

Le reportage de France 3 Périgords.

 

Jusqu'à présent, ces départs de feu ont pu être maîtrisés, grâce au système incendie mis en place. Mais à chaque fois, déplore Brest Métropole, "ils ont mis en danger la vie des agents, notamment par le risque d'intoxication".


Dès qu'un tel incident se produit, le personnel est évacué, et la chaîne de tri se retrouve ainsi pour plusieurs heures à l'arrêt, sans compter la remise en état du site pour l'évacuation de l'eau.

 

Un tri plus responsable

 

C'est pourquoi Brest Métropole lance un appel à la responsabilité des populations concernées. Elle rappelle notamment que les déchets concernés sont les suivants : "les piles, chargeurs de piles ou de batteries (au lithium notamment) que l’on trouve dans les ordinateurs portables, les outillages électroportatifs, les aspirateurs balais, les vélos, trottinettes et véhicules électriques mais aussi dans les batteries de voiture, les cigarettes électroniques et certains jouets".

Et de préciser que tous ces déchets ne doivent en aucun cas être placés dans la poubelle jaune. 

Piles, petites batteries et petits équipements (ordinateurs et téléphones portables) doivent être déposés en magasin, dans des collecteurs dédiés, ou amenés en déchèterie.

Les équipements les plus gros (outillages électroportatifs, vélos électriques) doivent être également amenés en déchèterie. Les batteries de voitures sont, quant à elles, à déposer chez le revendeur ou en déchèterie. 

 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.