Brest : les fans de BD se sont donnés rendez-vous dans trois mois aux Capucins

Publié le Mis à jour le
Écrit par Eric Nedjar

Installer un grand rendez-vous annuel de la BD dans la cité du Ponant, c'était l'ambition d'une poignée de passionnés en créant l'association "Brest en bulle". Un rêve en passe de se réaliser, du 29 septembre au 1er octobre se dérouleront aux Capucins les "Rencontres Brestoises de la BD".

On ne peut pas dire que les membres de "Brest en Bulle" sont des novices de manifestations autour de la bande dessinée. Créée en 2009, elle compte à son actif la création de plusieurs expositions, la publication d’une BD éponyme, de la revue Casier(s), et l’organisation de cinq éditions d’un festival BD à Loperhet (2011-2015) avant une première tentative, aux Capucins.


Un festival d'une autre envergure

"Si notre association s’appelle Brest en Bulle, explique Florent Calvez, auteur et nouveau vice-président, s’était bien dans l’idée d’organiser à terme un festival à Brest. L’an dernier, on visait déjà les ateliers des Capucins, mais les retards dans les travaux ont fait qu’on s’est rabattu au Gouesnou où, d’ailleurs, on a été très bien reçu. Cette année les Capucins sont ouverts et tout le monde est motivé pour faire de ce nouveau rendez-vous un festival d’une autre envergure. C’est un lieu de culture reconnu et important à Brest, une sorte de cathédrale. Tout ce qui y a été programmé jusque-là a plutôt bien marché".


Brest, une ville de bande dessinée

Du 28 septembre au 1er octobre prochain, se dérouleront donc les "Rencontres Brestoises de la BD". Un retour "à la maison"  pour de nombreux fans pour qui Brest reste une ville de bande dessinée. "Dans les années 90, il existait déjà un collectif qui publiait un fanzine qui s'appelait Violon Dingue, ainsi qu’un festival organisé par la Marine. Et puis le temps est passé, certains sont devenus professionnels, et on eu envie de relancer un projet collectif. C’est comme ça qu’est née la revue Casier(s) qui nous a permis de nous rendre compte qu’il y avait encore de nombreux auteurs sur Brest, plus d’une trentaine, et que l’envie de traiter la ville de Brest en bande dessinée tenait à cœur de pas mal d’entre nous".

Revue annuelle, la sortie du deuxième numéro de Casier (s) est annoncée, comme pour le premier numéro, à l’occasion de la Foire Saint-Michel à Brest, soit une semaine avant les "Rencontres Brestoises de la BD" dont les organisateurs se sont donnés tous l'été pour boucler la programmation, mais dont on sait que la venue de plus de 80 auteurs sont dors et déjà annoncée.