• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Brest : malgré leur expulsion du rond-point de Pen-ar-C’hleuz, les Gilets jaunes restent mobilisés

Le campement des Gilets jaunes au rond-point de Pen-ar-C'hleuz à Brest a été évacué ce jeudi 13 décembre par les policiers et les services de l'État / © France 3 Bretagne - F. Malésieux
Le campement des Gilets jaunes au rond-point de Pen-ar-C'hleuz à Brest a été évacué ce jeudi 13 décembre par les policiers et les services de l'État / © France 3 Bretagne - F. Malésieux

Les gilets jaunes ont été évacués ce jeudi matin par les forces de l’ordre, du rond-point de Pen-ar-C’hleuz à Brest. Pour autant, ils ne désarment pas.
 

Par T.P. avec G. Bron

Sur instruction du préfet, les policiers ont délogé ce matin la quinzaine de gilets jaunes encore présente au rond-point de Pen-Ar-C'hleuz à Brest. Sont ensuite intervenus les pompiers, les services de la ville et de la Diro. Il a fallu déblayer ce qui s'était accumulé depuis le 17 novembre sur ce lieu "emblématique" de la contestation des Gilets jaunes dans la cité du Ponant.

Pour le commissaire Bruno Gallo, commissaire divisionnaire de Brest "Même si globalement ça se passait bien, il y avait une occupation de certaines voies avec des obstacles. Et puis, c'est une manifestation qui était illégale donc à un moment donné le préfet a décidé que ça devait s'arrêter".
 

Des Gilets jaunes mobilisés

L'opération s'est déroulée dans le calme. Mais elle a suscité colère et tristesse des manifestants. Brigitte crie sa colère : "On veut changer une société. On veut faire une société, une société meilleure et on nous l'interdit". Mickaël-Ange, auto-entrepreneur, affiche, lui, sa détermination :"Sachez que nous aussi on va être encore plus dans la punition. On va être encore beaucoup plus dur".

Loin d'affaiblir la mobilisation, l'évacuation des ronds-points remobilise au contraire certains gilets jaunes qui appellent à manifester samedi après-midi à Brest.
 

Une délégation reçue au Conseil Régional

Ce jeudi après-midi, alors que débutait à Rennes une session du conseil régional de Bretagne, les Gilets jaunes se sont invités aux débats. Une délégation a été reçue par Loïg Chesnais-Girard (PS), le président du conseil régional, et les présidents des groupes politiques. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touche: Nolwen Leroy

Les + Lus