Brest : recherche apprentis désespérément

Publié le Mis à jour le
Écrit par T. Peigné avec J. Le Bot

L'apprentissage, une formule qui attire les jeunes et qui séduit les entreprises. Mais certaines filières ont du mal à trouver des candidats, comme la coiffure et surtout la restauration. Pourtant, les élèves en apprentissage trouvent majoritairement un emploi stable à l'issue de leur formation.

A moins d'une semaine de la rentrée, cherche encore des apprentis ! Les entreprises sont prêtes à les recevoir en alternance, mais certaines filières comme la restauration manquent de jeunes prétendants. Même si ces métiers sont réputés difficiles, ils offrent de bons débouchés.

A quelques jours de la rentrée, les effectifs de l'IFAC, le campus des métiers de Brest, sont en hausse mais pour autant le deuxième plus grand CFA de Bretagne manque d'apprentis. 131 offres restent à pourvoir dans 4 filières : en coiffure, dans le commerce, en alimentaire et surtout dans l'hôtellerie-restauration. Ce secteur représente à lui seul 2/3 des offres non pourvues, soit 80 postes. 

Un boulot à la sortie

C'est avant tout la mauvaise image dont souffre ces métiers qui rebute les candidats. Les chefs d'entreprises et le centre de formation tiennent à rappeler que même si ils sont effectivement difficiles, ces métiers ne manquent pour autant pas d'atouts. Ces filières permettent à 80% des élèves de trouver un emploi stable à l'issue de leur formation solide.

Des "mercredis de l'apprentissage"

Le campus des métiers de Brest organise des rencontres à destination des collégiens et lycéens les mercredi 2, 9 et 16 septembre. A noter que toutes les offres d'apprentissage de la région sont disponibles sur le site internet Bretagne-alternance.com
durée de la vidéo: 01 min 49
Lieu : Guipavas (29) Norbert Penvern, directeur du campus des métiers de Brest (IFAC) Lieu : Plougonvelin (29) Mathieu Larsonneur, apprenti - Philippe Corre, hôtelier-restaurateur / Reportage : J. Le Bot - F. Malésieux

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité