Brest. Un rond-point Céférina Cordoba en hommage aux victimes du Mediator

Ce lundi 29 mars, le tribunal de Paris rendra son jugement sur l’affaire Mediator. Cette semaine, le nom d’une de ses victimes a été donné au rond-point à l’entrée de l’hôpital de Brest. Céférina Cordoba, une Brestoise engagée.

La plaque Céférina Cordoba a été dévoilée ce mardi 23 mars par la pneumologue Irène Frachon.
La plaque Céférina Cordoba a été dévoilée ce mardi 23 mars par la pneumologue Irène Frachon. © France Télévision

Décédée le 5 mars 2020 des suites d'une valvulopathie provoquée par le Mediator, Céférina Cordoba était une des patientes d’Irène Frachon. Elle avait 65 ans. C'était aussi une des premières à avoir rejoint la pneumologue brestoise dans son combat contre le laboratoire Servier. 

Dans une interview réalisée en 2011, Céférina Cordoba déclarait, déterminée : "Même pour 500 000 €, il ne me fera pas fermer mon bec. Je serai indemnisée ce que je serai indemnisée, par le tribunal, mais cela ne me fera pas enlever ma plainte. Certainement pas." 

Pour qu’on ne l’oublie pas, le rond-point menant à l’hôpital de la Cavale Blanche à Brest porte aujourd’hui son nom. Sur une plaque, on peut lire : "Céférina Cordoba, Brestoise engagée – victime du mediator". 


Pour toutes les victimes du Mediator

Le maire de Brest, François Cuillandre était présent ce mardi 23 mars, jour d’inauguration, aux côtés d’Irène Frachon et des enfants et petits-enfants de la victime. Au fil des ans, Céférina Cordoba et son médecin étaient devenus très proches. 

L’histoire de Céférina résume à elle seule la totalité de la tragédie vécue par les innombrables victimes du Mediator. La pire menace pour que ce type de drame ne serve à rien, c’est l’oubli.

Irène Frachon, pneumologue au CHU de Brest.


Ce sentiment, Laetitia Corfa, petite-fille de Céférina Cordoba, le partage : "En fait, ma grand-mère était quelqu’un de très discret. C’est son nom qui est sur sa plaque, mais ça représente surtout toutes les victimes."

Ce lundi 29 mars, le tribunal de Paris rendra son jugement sur l’affaire Médiator. Céférina Cordoba aurait voulu y assister. Elle, qui se sera battue pendant plus de 10 ans contre la maladie et le laboratoire Servier. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affaire médiator santé société