Brest.François Cuillandre mis en en examen dans l'affaire Vivre à Brest

© Claude Prigent
© Claude Prigent

Entendu ce 17 octobre par la juge d'instruction en charge du dossier, le maire de Brest a été mis en examen "pour une somme de 4000 euros" selon un communiqué de Brest Métropole.

Par La rédaction

François Cuillandre a été entendu toute cette journée du 17 octobre, entre 9h30 et 16h30 par la juge d'instruction en charge de l'information judiciaire ouverte dès mars 2018 pour détournement de fonds public, "concernant des flux financiers à hauteur de 46 000 €".

C'est un communiqué de presse du maire de Brest transmis à 19h, "cet échange approfondi a amené la juge à écarter plus de 90% des montants, objets des investigations le concernant. Cependant la juge a décidé la mise en examen de François Cuillandre, pour une somme de 4000€, constituant un prêt datant de 2012."

Il y affirme avoir consigné cette somme "dès qu’il a eu connaissance des éventuelles difficultés juridiques posées" et rappelle "qu’il a lui-même apporté près de 100.000€ d’indemnités, qu’il n’a donc pas perçues, entre 1989 et 2001 à ce dispositif de mutualisation solidaire."

Il précise "qu’aucun délit n’a été soulevé concernant sa qualité de maire, ni vis-à-vis des contribuables brestois."

Il déclare avoir "pris acte de cette décision" de mise en examen dont il prévoit de faire appel.




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus