Bugaled Breizh: l'instruction relancée en Angleterre ? [VIDEOS]

Les familles des victimes du naufrage de Bugaled Breizh, ont appris qu'une instruction allait être relancée par la justice anglaise, alors qu'elle est au point mort en France. Une audience décidera le 17 juillet quelle forme elle prendra.

Cela s'appelle une procédure d'"inquest", l'équivalent de la "recherche des causes de la mort" pour la justice française. La différence, selon les avocats des familles des victimes du naufrage du Bugaled Breizh, c'est que la justice anglaise pourrait être plus incisive que la notre. A l'origine de cette procédure, démarrée il y a quatre ans, la mort de deux marins français du Bugaled Breizh dans les eaux territoriales britanniques.

"Dans une procédure d'inquest, la justice anglaise a beaucoup plus de pouvoirs face à l'administration que la justice française, elle pourra demander à la Royal Navy des informations sur les manoeuvres militaires le jour du naufrage" explique maître Tricaud.

Cette procédure a été relancée suite à l'arrêt de non-lieu par la chambre de l'instruction de la Cour d'Appel de Rennes, le 13 mai dernier. "Nous savions que la justice anglaise prendrait le relai, mais elle n'a pas perdu de temps" a estimé maître Tricaud.

Le 17 juillet, une audience se tiendra pour définir les types d'actes qui seront lancés dans le cadre de l'instruction.

Dominique Tricaud, avocat de Thierry Lemétayer, était l'invité du 19/20 France 3 Bretagne ce mardi 9 juin

Maître Dominique Tricaud, avocat de la famille Lemétayer\ / Interviewé par Stéphanie Labrousse

L'interview de Thierry Lemétayer, fils du mécanicien décédé du Bugaled Breizh

durée de la vidéo : 00h07mn11s
Thierry Lemétayer, fils du mécanicien décédé du Bugaled Breizh\ / Reportage : J.M. Seigner - F. Leroy ©INA