"Comment peut-on s'attaquer aux Restos du cœur ?" Neuf fourgons de l'association vandalisés dans le Finistère

Les roues de secours de neufs fourgons des Restos du cœur ont été dérobées ce week-end à Châteaulin Ce n'est pas la première fois que ce site est victime de vol. "Écœuré", le président de l'association dans le Finistère a porté plainte.

"Déception, frustration, colère", ce sont les trois mots qui viennent à l'esprit Loïc Spagnol, le président des Restos du Cœur du Finistère ce mardi 25 juin.

La veille, à Châteaulin, les bénévoles de son association ont découvert que neuf véhicules utilitaires avaient été vandalisés. 

Lire aussi : VIDÉO. Restos du Cœur : "Pour aller chercher les denrées, il faut payer l'essence. Et avec l'inflation, on est en déficit"

"Sous les véhicules, on a retrouvé les câbles des roues de secours sectionnés, témoigne Loïc Spagnol. Le logement des roues de secours était complètement vide."

On se débrouille pour faire notre maximum pour les personnes démunies. Je ne comprends pas qu'on puisse s'en prendre aux restos du Cœur.

Loïc Spagnol

Président des Restos du Cœur du Finistère

Des vols qui auraient été commis entre la dernière distribution alimentaire, samedi, et le retour des bénévoles, ce lundi 24 juin.

"On se débrouille pour faire notre maximum pour les personnes démunies, témoigne le responsable associatif. Je sais qu'on est dans une période troublée, mais je ne comprends pas qu'on puisse s'en prendre aux restos du Cœur. "

Lire aussi : Restos du Cœur. Après l’incendie du dépôt de Lorient, la solidarité à l’œuvre

Le site de Châteaulin accueille un centre de distribution qui prodigue 600 à 700 repas par semaine à des bénéficiaires, un centre itinérant, mais aussi l'entrepôt départemental de l'association.

Un préjudice évalué à 2700 €

Les véhicules vandalisés permettent de réaliser chaque semaine les collectes dans les grandes surfaces, de récupérer les dons des entreprises agroalimentaires de la région, mais aussi de redistribuer les denrées alimentaires dans les 17 autres centres de distribution des restos du cœur du Finistère.

Les vols ont également touché deux fourgons aménagés du centre itinérant, "des véhicules qui desservent les zones blanches, qui vont à la rencontre des personnes qui ne peuvent pas se déplacer", précise Loïc Spagnol.

Le préjudice est estimé à près de 2700 € par un bénévole, ancien garagiste, l'équivalent de 2700 repas distribués par l'association selon Loïc Spagnol : "On va faire sans pour le moment, on n'avait pas prévu de ligne budgétaire spécifique."

Un site vandalisé pour la deuxième fois en trois mois

D'autant, que "c'est la deuxième fois en trois mois que ça nous arrive". En mars dernier, les câbles retenant les roues de secours de trois véhicules de l'entrepôt avaient été sectionnés, mais une seule roue avait été dérobée.

"Ils ont fini le boulot", s'agace Loïc Spagnol qui a déposé une deuxième plainte ce lundi 24 juin. En plus des caméras de vidéosurveillance installées à l'intérieur des entrepôts du département, il envisage désormais de sécuriser les accès extérieurs.

Dans le Finistère, en 2023, les Restos du Cœur ont distribué près de deux millions de repas.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bretagne
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité