Coronavirus : un premier drive-test pour dépister des malades en Bretagne

Le dépistage se fait alors que le malade reste dans son véhicule / © Maxppp/Philippe TRIAS
Le dépistage se fait alors que le malade reste dans son véhicule / © Maxppp/Philippe TRIAS

Depuis le 25 mars dernier, le premier "drive de dépistage" du coronavirus est proposé à la polyclinique de Keraudren de Brest. Seuls les patients qui ont une ordonnance sont testés. Ils obtiennent leur résultat sous 24 h. 

Par Sylvaine Salliou


Chaque jour, entre 70 et 80 personnes passent le test de dépistage au coronavirus, sur le parking de la polyclinique de Keraudren à Brest. Elles ne descendent pas de leur voiture, c'est un médecin biologiste du laboratoire Cerballiance de Keraudren, qui, vitre ouverte, fait le prélèvement au niveau du nez avec un écouvillon, une sorte de long coton-tige.

Sur le parking, des secouristes de la Protection civile régulent le flux des voitures et l’accueil des personnes. Il faut compter 15 à 20 minutes, entre le temps d'attente et le prélèvement dans les voitures, sous une tente installée près du laboratoire. 
 

Ordonnance obligatoire


Anthony Monnier, le directeur de la polyclinique explique que seules les personnes qui sont adressées par un médecin, sont admises pour le prélèvement : "les médecins de ville et ceux des centres Covid-19 comme celui de l'Arena à Brest par exemple ". Les personnes testées, présentent des symptômes et ont donc d'abord vu un médecin qui leur a prescrit une ordonnance de test.

Elles doivent aussi, selon le directeur de la polyclinique, prendre un rendez-vous au laboratoire. Il s'agit de réguler davantage les flux de patients et d'effectuer les analyses des prélèvements, dans des délais corrects. Les résultats sont connus et adressés au médecin traitant, 24h plus tard. 

Tous les professionnels de santé peuvent aussi se faire dépister dans ce centre. 
 

Premier drive-test de Bretagne


C'est le premier dispositif de ce type en Bretagne. Il a été agréé par l'Agence Régionale de Santé pour s'intègrer dans l'organisation territoriale liée à l'épidémie de coronavirus, en complément du CHRU de Brest, selon Anthony Monnier. Il est ouvert tous les jours, sauf le dimanche entre 9 et 13h et 14 et 19h. 


En Bretagne, selon l'ARS, il y a 11 centres de dépistages. Les CHU de Brest et de Rennes étaient les seuls à analyser les prélèvements au début de la crise. Ceux de Quimper, Saint-Malo ou encore de Saint-Brieuc et Vannes ont été ouverts depuis. Dans le secteur privé, il y a également 5 centres de dépistage : à Rennes, Dinan, Saint-Malo, Châteaulin et Brest.  
 
Une tente est installée sur le parking de la polyclinique de Keraudren de Brest / © D.R
Une tente est installée sur le parking de la polyclinique de Keraudren de Brest / © D.R

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus