De nouveaux sites internet piratés en Bretagne

Publié le Mis à jour le

Les sites internet hébergés par une agence multimédia brestoise ont été piratés ce dimanche avec en page d'accueil le message d'un groupe de hacker islamiste. Paysan Breton, Prince de Bretagne ou le salon de l'orientation Azimut font partie des sites touchés.

"Nos serveurs sont analysés, scrutés, par un procédé pas bien compliqué, jusqu'à ce que l'on trouve une faille" explique Niklas Lenoir, le patron de l'agence multimédia Yellow Cake, basée à Rennes et Brest, "ensuite, un fichier est placé, qui permet de modifier les pages d'accueils de tous les sites hébergés sur ce serveur".

Résultat, une dizaine de sites dont celui de Paysan Breton, Prince de Bretagne ou le salon de l'orientation Azimut, ont vu leur page d'accueil remplacé par un message islamiste, "avec beaucoup de fautes" et une signature.

"Nous avons été en contact avec la PJ qui prend cela très au sérieux. Nous leur avons donné des éléments techniques, des adresses, des horaires" explique Niklas Lenoir. Dans le collimateur des enquêteurs, des groupes de "hackers" tunisiens, "Fallaga Anonymes" et "Prodigy Team", déjà à l'origine du piratage du site du Mémorial de Caen, "et vraisemblablement de ceux de ces derniers jours en France".

Ces groupes recherchent un maximum de publicité, sur Twitter notamment. Les réseaux sociaux font en effet fait l'objet de campagnes de la part de multiples compotes appelant au Djihad.  Selon Damien Bancal, du site Zataz.com, ce sont en tout 27 groupes, qui se regroupent en équipe, qui déploient des opérations de piratages "pour lutter contre l'islamophobie en France". 

"Le groupe MECA, que nous avons contacté via Facebook, nous a précisé qu’une attaque d’envergure était prévue pour le 15 janvier" précise le site internet spécialisé dans le piratage.