Festival du cinéma de Douarnenez : au delà des clichés, la culture suisse s'affiche sur grand écran !

C'est parti pour la 44ème édition du festival de cinéma de Douarnenez. Le festival des minorités nous emmène moins loin que d'habitude, chez nos voisins Suisses. Loin des clichés, il nous présente un visage méconnu du pays. Au total 130 films, dont des productions bretonnes, projetés jusqu'au 27 août.

Le gruyère, le chocolat, le lac Léman...voilà ce qui vient à l'esprit du côté de l'hexagone quand on évoque la Suisse et c'est parce qu’on connait assez mal nos voisins Helvètes, et encore moins leur cinéma, que le festival du film de Douarnenez a choisi, comme à son habitude, de nous ouvrir les yeux sur une culture aussi diverse que surprenante.

On a choisi ce pays parce qu'il est multilingue, fait de minorités. Nous, on avait envie de faire en sorte qu’on enlève ses stéréotypes et qu’on puisse y voir une Suisse différente, alternative, une Suisse des luttes, avec ses combats féministes ... et c’est tout ça qu’on va découvrir dans la programmation.

Virginie Pouchard,

programmatrice cinéma


Au menu, des rencontres, débats, et bien sûr des projections à foison. Des œuvres du patrimoine suisse mais aussi de la nouvelle génération de cinéastes.

Parmi eux, Kevin Rumley. Dans Alternasuisse, le documentariste nous immerge dans des espaces de création autogérés, Avec «Alterna Suisse», Kevin Rumley dresse le portrait de dix espaces où la culture et l'art alternatif signent leur liberté.

Je pense que c’est ça la magie suisse… un entre-deux... Il est possible de manifester d’une autre manière que d’aller dans la rue, à l’époque en occupant des maisons, et aujourd’hui c’est plus autour de l’écologie que ça se joue.

Kevin Rumley,

réalisateur

Avides de découvrir la culture Helvète Underground, les spectateurs sont fidèles au rendez-vous comme Fouad, rencontré dans la foule. Il nous confie : "C’est très ancré dans un cinéma du réel, ce qui nous permet d’interroger nos propres représentations sur un pays… en l’occurrence la Suisse. Un excellent choix parce qu’on ne connait pas grand-chose de ce pays".

Pour en savoir un peu plus sur ce petit pays aussi proche qu’exotique, un moyen d’y remédier : se rendre à Douarnenez. Le festival se déroule jusqu’à samedi 27 août.