Gel hydroalcoolique : nouveau business pour une petite entreprise du Finistère

L' entreprise locale Lessonia basée à Saint-Thonan (29), près de Brest, se positionne face aux besoins  en produits d'hygiène face à  l'épidémie de coronavirus :  elle vient de se lancer dans la fabrication de flacons de gels hydroalcooliques. Produits qui font tant défaut dans les pharmacies.
© France3 bretagne

Ce sont les premiers flacons de gels hydroalcooliques fabriqués dans l'entreprise finistérienne. La semaine dernière, face à la pénurie annoncée, elle a décidé d'en produire pour ses propres besoins. Mais l'entreprise s'apprête à répondre à une demande nettement plus importante . Elle va bientôt conditionner près de 15 tonnes de gels.

La demande est telle que l'entreprise anticipe aussi la gestion des stocks de matières premières : étiquettes, emballages et aussi composants chimiques. Plusieurs fournisseurs pour les pharmacies et parapharmacies ont pris contact avec elle pour pallier leurs ruptures de stocks. Des demandes de l'étranger, d'Italie et de Chine ont également été reçues.
 
Dans le laboratoire, on réfléchit également  à une nouvelle formule de gel. Morgane Boucher, la responsable du site, explique : " Classiquement, c'est la même polymère de synthèse qui est utilisée pour la fabrication des gels. Si celle-ci est en rupture de stock, nous réfléchissons au développement d'une autre formule avec d'autres produits gélifiants".

L'organisation mondiale de la santé a publié la recette du gel hydroalcoolique. Si elle paraît simple à réaliser, elle n'en reste pas moins délicate car il faut manipuler de l'alcool, un produit hautement inflammable. Mieux vaut donc laisser sa fabrication aux professionnels.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société économie