Hackathon des océans à Brest : 48 heures de brain storming en faveur de l'innovation pour préserver les océans

Publié le
Écrit par Catherine Jauneau
Pas de performance physique pour le Hackathon des océans, mais un défi intellectuel avec écrans et papiers pour défendre des projets en faveur de la préservation du milieu marin.
Pas de performance physique pour le Hackathon des océans, mais un défi intellectuel avec écrans et papiers pour défendre des projets en faveur de la préservation du milieu marin. © France3 Bretagne

90 scientifiques et étudiants réunis durant 48 heures afin de trouver des solutions concrètes pour préserver les mers. C'est le Hackathon des Océans organisé ce week-end au campus mondial de la mer de Brest. La Ville accueillera la finale de cette compétition mondiale en décembre 2022.

Grand remue-méninge le week-end du 6 et 7 novembre sur le campus mondial la mer, basé sur le technopole de Brest Iroise, à Plouzané. Un peu moins d'une centaine de chercheurs et d'étudiants se sont penchés au chevet des océans en participant à l'édition 2021 de l'Ocean Hackathon, une compétition non stop de 48 heures pour stimuler idées et projets en faveur de la préservation de cette ressource naturelle. Autour des tables, réunis en équipes, les participants sont engagés dans un véritable défi, même s'il n'est pas sportif mais intellectuel et aussi intense.

A Brest,  tous les participants s'étaient donné un objectif : développer des projets uniques comme cette équipe venue spécialement de Biaritz qui souhaite créer une application grand public autour du Parc Eolien en mer de St Brieuc.

Cette application doit nous permettre de connaître tous les impacts économiques, sociaux et environnementaux du futur parc éolien en mer de la baie de Saint-Brieuc. Ce sont les trois grandes composantes de développement durable définies par les Nations-Unies dans ce domaine. L'idée est de pouvoir présenter aux décideurs et aux citoyens l'ensemble des rapports qui ont été commandés sur le sujet et de les présenter de façon synthétique.

Selim Youssry Participant au Ocean Hackathon

Ambitieux, ces jeunes débordent d'idées. Mais il faut parfois les guider. Des coachs sont là pour les épauler.


3 heures de sommeil par nuit : il faut que les idées fusent !

Mais attention au chrono, les 12 équipes n'ont que deux jours pour que leur idées deviennent concrètes.Ylies Jagot, un jeune engagé dans la compétition explique : " 48 heures pour travailler sur un sujet et essayer de présenter un résultat, une maquette ou un prototype en démonstration, c'est court ! La  nuit dernière, on a juste dormi trois heures. Pas de temps à perdre.

La fin du week-end se termine par une présentation orale, avec 5 minutes pour convaincre le jury et le public.

Les gagnants de la journée, venus de Boulogne-sur-Mer, auront la chance de participer à la finale en décembre prochain à Brest contre des équipes du monde entier, avec l'espoir de voir leur projet se transformer en grande innovation du futur.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.