Handball féminin. Brest chute face à Metz en finale aller du championnat de France

La finale aller de Ligue féminine de handball a été fatale aux Brestoises, pourtant favorites sur le papier face à Metz. Le déplacement en Lorraine s'est soldé par une lourde défaite (31-24). Brest jouera le match retour à domicile ce dimanche et devra opérer sa 'remontada' pour décrocher le titre.

La Brestoise Pauletta Foppa aux prises avec la défense messine lors du match aller de la finale de LFH ce mercredi à Metz
La Brestoise Pauletta Foppa aux prises avec la défense messine lors du match aller de la finale de LFH ce mercredi à Metz © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Brest va entamer sa finale retour de Ligue féminine de handball (LFH) avec un handicap de sept buts, après la défaite ce mercredi soir face à Metz (31-24) en match aller. Dimanche prochain, sur leur terrain de l'Arena, les Finistériennes vont devoir créer l'exploit si elles veulent remporter ce titre de championne de France tant convoité. 

Sous l'eau

Les duels Brest-Metz sont devenus une sorte de classico du handball féminin. Avec, cette saison, un net avantage aux Bretonnes qui, jusqu'à cette défaite en finale aller de LFH, restaient sur une série de quatre victoires et un nul face aux Lorraines - qu'elles ont d'ailleurs éliminées en quart-de-finale de la Ligue des champions et en demi-finale de Coupe de France. Autant dire que le Brest Bretagne Handball (BBH) partait plus fort... sur le papier. 

Sur le terrain, c'est une toute autre partition qui se joue : l'équipe brestoise est littéralement passée à côté de son match. Metz boucle la première mi-temps avec trois buts d'avance (16-13). A la reprise, l'écart monte jusqu'à cinq points en à peine quinze minutes, puis sept, puis huit par intermittence. Un BBH sous l'eau et dominé de bout en bout, malgré le sursaut d'Ana Gros (10 points marqués dans cette rencontre), sacrée meilleure joueuse de LFH cette année. 


Physiquement, on s'est fait marcher dessus

Laurent Bezeau, entraîneur du BBH


A l'issue du match, l'entraîneur du Brest Bretagne Handball accuse le coup. "On est tombé sur une très belle équipe de Metz ce soir et nous, physiquement, on s'est fait marcher dessus. On a fait le constat, lundi et mardi à l'entraînement, que l'on n'avait pas de jus. C'est un gros coup sur la tête car on avait bien joué et brillé contre Metz sur les cinq matchs précédents".

La gardienne brestoise, Cléopatre Darleux, évoque "la fatigue" ressentie par les joueuses. "C'est notre troisième déplacement en deux semaines, on a énormément donné samedi en finale de Coupe de France, dit-elle. Mais on va se remobiliser. C'est pas fini".

Sur son compte Twitter, le club breton affiche sa déception mais reste aussi plein d'espoir : "Ce n'était que le match aller. Les Rebelles auront 60 minutes pour se refaire"

 

Pour la revanche en terre bretonne, les joueuses de Laurent Bezeau pourront compter sur le soutien de leurs supporters, en chair et en os, puisqu'ils seront présents dans les gradins de l'Arena, en jauge limitée à 800 personnes. 

Auréolées de leur titre en Coupe de France, la troisième coupe de leur histoire remportée face à Nantes le 15 mai, les Rebelles ont bien conscience que le match retour de cette finale de LFH, même à la maison, sera compliqué. "On doit faire un gros match devant notre public. Il nous appartient de nous mobiliser pour inverser la tendance" déclare  Laurent Bezeau.

Sept buts d'avance en faveur de Metz, ce n'est pas rien, même si Brest, cette saison, a déjà battu les Messines de onze buts. Impossible n'est pas finistérien, il paraît. 


Suivre le match en direct sur France 3 Bretagne

Le match retour de la finale de LFH entre Brest et Metz sera diffusé sur France 3 Bretagne, dimanche 23 mai, à 15 h 30. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
handball féminin handball sport