Jeunes en échec scolaire : la Marine nationale à la rescousse

Les jeunes suivent durant 8 mois un parcours individualisé pour reprendre confiance en eux. / © France 3 Bretagne- Florence Malésieux
Les jeunes suivent durant 8 mois un parcours individualisé pour reprendre confiance en eux. / © France 3 Bretagne- Florence Malésieux

À Brest, le cinquième centre français de "Service Militaire Volontaire" a ouvert ses portes en novembre.  Il accueille une quarantaine de jeunes en rupture scolaire. Ils suivent une formation militaire initiale avec l'objectif de se réinsérer dans le monde du travail. 

Par La rédaction

Ils ont entre 18 et 25 ans. La plupart n'ont aucun diplôme. Depuis 2 mois, ils se lèvent chaque matin aux aurores pour suivre une formation militaire initiale, l'équivalent de l'école des mousses. Tous sont volontaires. Ils sont arrivés après un parcours scolaire chaotique. Beaucoup n'ont plus confiance en eux et sont en perte de repères.  


Reprendre confiance 


Pendant 8 mois, ils vont bénéficier d'un parcours individualisé. L'objectif: reprendre confiance pour mieux appréhender le monde du travail. L'enseignement dispensé s'applique à ne pas dévaluer les jeunes tout en posant un cadre avec des règles strictes à respecter. 

Au lancement du service volontaire au mois de novembre, 48 jeunes étaient inscrits. ll en reste 42. Chaque jour, ils alternent avec des cours en salle de classe, consacrés principalement à la remise à niveau scolaire. Beaucoup appréhendé ces temps de cours. Mais peu à peu, ils remettent le pied à l'étrier. Le reste de la formation est axé sur des activités physiques, des sorties sur terrain... Au cœur du programme également, quelques missions citoyennes.

Les jeunes élèves en service volontaire en exercice de rappel / © France 3 Bretagne- Florence Malésieux
Les jeunes élèves en service volontaire en exercice de rappel / © France 3 Bretagne- Florence Malésieux


Les jeunes peuvent aussi passer leur permis de conduire et s'initier à un métier dans des secteurs qui recrutent. Pour cela, des centres de formation partenaire les accompagnent. À partir du mois d'avril, selon le rythme des élèves, la recherche d'emploi et l'élaboration de CV leur sera proposé. Certains jeunes s'engagent ensuite, mais pas tous. 

Brest est le seul centre de Service Militaire Volontaire encadré par la Marine Nationale en France. La gestion des 4 autres centres déjà existant a été confiées à l'armée de terre. 


Sur le même sujet

L'engagement de Kendal Breizh

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés