Le Premier ministre soutient la langue bretonne

Lors de sa visite à Brest, Manuel Valls s’est notamment exprimé sur Diwan et les autres écoles bilingues.

Le Premier ministre ce matin à Brest
Le Premier ministre ce matin à Brest

Il y a une culture bretonne ouverte, vivante, que je respecte profondément.

Ce jeudi matin à Brest, Manuel Valls s’est montré favorable au développement de l’enseignement en langue bretonne. Il a annoncé que la reconnaissance définitive d’une ouverture de classe ne serait plus de 5 ans comme aujourd’hui, mais de seulement 18 mois, comme c’est déjà le cas pour les écoles en langues basques.
Ce délai plus court devrait permettre aux classes bretonnantes qui viennent de se crées de mieux s’inscrire dans le temps et d’être moins fragiles. Une annonce positive pour pérenniser l’éducation en breton qui devrait satisfaire les enseignants et parents d’élèves des écoles Diwan.

Soutenir, défendre cette culture, cette identité bretonne, n’est en rien contradictoire avec la place de la Bretagne dans la République. Au contraire !


Manuels Valls a aussi annoncé que la Bibliothèque nationale de France pourrait aider ses pôles associés en Bretagne pour la numérisation de leurs fonds en langue bretonne et pour une meilleure accessibilité.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique culture bretonne
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter