Des lettres de Jack Kerouac aux enchères à Brest

Le héros de la beat generation, originaire des Monts d'Arrées, entretenait une correspondance avec l'écrivain breton Youenn Gwernig, alors exilé à New-York. Ces lettres, dont la Bretagne est au centre, sont mises aux enchères à Brest ce lundi.

Par Stéphane Grammont

Les nostalgiques de la beat generation seront curieux de savoir ce que contient la correspondance suivie entre deux écrivains, Américains et bretons, des années 60. Des lettres qui sont mises aux enchères à Brest ce lundi 10 juillet.

Le photographe René Tanguy avait déjà ouvert une fenêtre sur cette amitié entre Youenn Gwernig (1925-2006) et Jack Kerouac (1922-1969), originaire des Monts d'Arrées, et dont les origines bretonnes l'obsédaient.

Trois ans de correspondance, à partir de 1966, qui devait amener l'auteur de Sur la Route à retourner sur la terre de ses ancêtres, comme il l'avait fait en 1965, ce qui avait donné Satori à Paris.

Mais, invité par Gwernig à le rejoindre au Huelgoat, Kerouac meurt en octobre 1969,  le billet d'avion en poche.
Livre René Tanguy : Youenn Gwernig / Jack Kerouac
Claire Louet, Valérian Morzadec

 

Sur le même sujet

Pauline Kerscaven sur le plateau de Bali Breizh

Les + Lus