Maison d'arrêt de Brest : un détenu testé positif au coronavirus

Un détenu de la maison d'arrêt de Brest a contracté le coronavirus / © Maxppp/Claude Prigent
Un détenu de la maison d'arrêt de Brest a contracté le coronavirus / © Maxppp/Claude Prigent

Un détenu de Brest a été testé positif au coronavirus. Il est isolé, comme son co-détenu, indique la direction interrégionale des services pénitentiaires de Rennes.

Par Sylvaine Salliou


Un détenu est donc malade du Covid-19 en Bretagne. Il est détenu à la maison d'arrêt de Brest. Les résultats du test pratiqué en fin de semaine, sont connus depuis ce week-end. L'information a été confirmée par la direction interrégionale des services pénitentiaires de Rennes. Il est surveillé par les services de santé de la prison. Son co-détenu a été placé en quatorzaine. 
 

Premier détenu contaminé en Bretagne


C'est le premier cas de détenu contaminé par le coronavirus dans une prison, en Bretagne, selon Anne-Sophie Cortinovis, de la Direction interrégionale des services pénitentiaires (DISP) de Rennes. Plusieurs tests de dépistage au coronavirus ont en effet été pratiqués ces derniers jours, sur des détenus présentant des symptômes de la maladie, dans les centres pénitentaires et maisons d'arrêt de Bretagne. Tous se sont révélés négatifs, sauf donc à Brest. 


Des masques pour le personnel pénitentiaire


Le personnel des prisons qui est en contact avec les détenus, a été équipé de masques chirugicaux ces derniers jours, selon la direction interrégionale des services pénitentiaires de Rennes. "Insuffisant" pour Stéphane Masson, délégué Force Ouvrière du centre pénitentiaire de Vezin-Le-Coquet, près de Rennes qui explique qu'il n'y a qu'un masque par personne et par jour... "Si on fait une vacation de 6 heures, on ne peut pas enlever son masque pour manger ou boire". 
 

La situation reste tendue dans beaucoup d'établissements pénitentiaires, depuis le début du confinement et la fin des parloirs. Le 22 mars dernier, des détenus avaient protesté contre les mesures prises dans le cadre du confinement lié au Covid-19 à la maison d'arrêt de Rennes-Vezin. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus