La médiation équine : des chevaux, comme remède pour des enfants

Kalon, Maeline et Marie / © Stéphane Soviller - France Télévisions
Kalon, Maeline et Marie / © Stéphane Soviller - France Télévisions

La médiation équine. Des chevaux pour aider les enfants dans leur relation aux autres, dans la confiance qu'il peuvent avoir en eux. Une médiation vers laquelle les psychologues peuvent désormais orienter certains enfants ayant par exemple des difficultés scolaires ou familiales.

 

Par KV avec Muriel Le Morvan


Difficultés scolaires ou familiales, conflits, manque de confiance, les petits ont parfois eux aussi des soucis. Les psychologues peuvent désormais les orienter vers la médiation équine. Au contact des chevaux, les enfants se détendent, s'apaisent, se confient. Un remède tout doux aux difficultés de la vie.
 

"ça me fait du bien de dire ce que je ressens"


Faire du bien au cheval pour se faire du bien à soi. Quand Maeline vient chez Marie, à l'écurie Hent ar marchosi, elle choisit souvent Kalon, un double poney au grand coeur. Calins et balades à trois dans la campagne de Langolen lui permettent de s'alléger des soucis du quotidien. "ça m'apporte beaucoup de venir ici, confie ainsi la petite fille, je peux parler de ce qui se passe, des problème et ça me fait du bien de dire ce que je ressens." Discrète confidence, écoute bienveillante, grâce à Kalon et Marie, Maeline apaise ses tourments.
 

Un moment avec le cheval pour se confier ou pour faire abstraction du quotidien


C'est un moment pour exprimer ce qui ne va pas ou au contraire un moment de joie pour faire abstraction du quotidien, explique l'édiucatrice. La maman a vu la différence au sein de la fratrie. "Depuis le mois de juillet qu'ils viennent ici, il y a plus de cohésion entre eux. Ils sont plus soudés et s'entraident plus et c'est important pour la famille et au niveau scolaire aussi". 
 

"L'aventure c'est se donner des défis à réussir"


Du haut de ses huit ans, Nathan voit grand. Il a choisi Sierra, un vrai cheval. "L'aventure c'est se donner des défis à réussir" ajoute Marie, C'est ça la confiance, on commence au pas, puis on passe au trot, pour pouvoir un jour chevaucher dans le grand galop de la vie.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus