METEO. Vents forts, pluies, baisse des températures. À quoi s'attendre en Bretagne à partir de mercredi

Forts coups de vent, pluies abondantes, chute des températures... La Bretagne sera balayée par une succession de perturbations à partir de ce mercredi 21 février 2024. Jeudi, les rafales pourraient atteindre jusqu'à 110 km/h sur le littoral. Pas de quoi se remonter le moral qui plus est avec seulement 18h de soleil à Quimper depuis le début du mois de février, 19h à Brest et 23h à Rennes.

À partir de ce mercredi 21 février 2024, la météo en Bretagne opère un changement radical. Ce qui ne veut malheureusement pas dire soleil et temps calme. 

Les pluies seront de retour avec l'arrivée d'un front dépressionnaire - les cumuls pourraient atteindre entre 30 et 40 mm dans le Finistère et le Morbihan. Le vent va également se renforcer avec des rafales de 70 à 80 km/h sur le littoral. Voilà pour la journée de mercredi qui inaugure "un défilé de perturbations" pour le reste de la semaine, ainsi que l'annonce Météo-Bretagne.

Jusqu'à 110 km/h de vent

Le jeudi, nouvelle dégradation. Cette fois, ce sera plus costaud. Dès le matin, des rafales de vent pouvant atteindre jusqu'à 110 km/h sur les côtes finistériennes, morbihannaises et costarmoricaines sont attendues. Dans les terres, elles pourraient osciller entre 80 et 90 km/h. "Cette météo est du à l'air froid d'altitude associé à une dépression localisée sur le nord des îles britanniques" explique le météorologue Sébastien Decaux qui ajoute : "Ça va décoiffer, jeudi. Des rafales à 120 km/h ne sont pas exclues sur les îles".

Un coup de vent ne venant jamais seul, il sera accompagné de pluies abondantes - jusqu'à 50 mm localement dans les Monts-d'Arrée -, d'un risque d'orage sur le littoral et de grésil. Avec, en prime, une baisse des températures ce jeudi. De 12 à 13 degrés le matin, le mercure affichera entre 7 à 9 degrés l'après-midi. "Sous les normales de saison" précise Sébastien Decaux.

Le vendredi, les températures chuteront encore. Elles seront comprises entre 2 et 5 degrés le matin, 6 à 9 degrés l'après-midi.

Pour le week-end, les prévisions restent incertaines. "On redoutait une tempête sur la Bretagne, mais pour l'instant, elle est annoncée entre la Vendée et le Pays-Basque, indique le météorologue. On va surveiller attentivement car on est dans un contexte dépressionnaire et on le sait, une dépression peut se creuser jusqu'au dernier moment".

18h de soleil à Quimper

Côté ensoleillement, c'est aussi la grande dépression. On le constate cet hiver : la Bretagne est largement déficitaire. Depuis le début du mois de février, on comptabilise 18h de soleil à Quimper, "alors que la norme, à cette époque de l'année, est plutôt de 90 h, relève Sébastien Decaux. On est en dessous du précédent record qui date de février 1995 où le soleil avait brillé seulement 40 h en février". 

À Brest, ce n'est pas mieux avec 19h de soleil depuis le 1er février et 23h pour Rennes.