• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Mines dans la Manche : les plongeurs démineurs de Brest mobilisés par l'OTAN

Les militaires recherchent la présence de mines dans la Manche / © France 2
Les militaires recherchent la présence de mines dans la Manche / © France 2

Les plongeurs démineurs de Brest ont participé à une vaste opération de déminage dans la Manche. Pendant trois semaines, accompagnés de collègues européens, ils ont sillonné la mer pour désamorcer des engins souvent impressionnants.

Par E.C


700 000 munitions non explosées, utilisées pendant la Seconde guerre mondiale se trouveraient toujours au fond de l'eau, dans la Manche. Pendant les trois dernières semaines et jusqu'au 7 mars, des équipes de plongeurs démineurs venus de France et d'autres pays européens sont intervenues, pour désamorcer ces engins. Cette opération commandée par l'OTAN accueillait des plongeurs brestois sur l'Andromède, un chasseur de mines de la Marine française. 


"C'est la mine ou c'est moi"

 
L'exercice reste dangereux car la matière explosive est toujours active. "Ça reste impressionnant sous l'eau" raconte l'un des plongeurs. "La première erreur est souvent la dernière". 
 
 

Douze engins explosifs neutralisés


Cette opération qui a lieu chaque année a permis la neutralisation de douze engins explosifs historiques au large du Tréport, soit 4526 kg d'équivalent TNT, un bilan record depuis dix ans. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Douarnenez, la plage du Ris interdite à la baignade

Les + Lus