Municipales : la Droite brestoise est toujours divisée

A Brest, l' UMP n'a investi aucun candidat. Bernadette Malgorn et Laurent Prunier sont renvoyés dos à dos. Le premier tour des élections municipales fera donc office de primaire entre les deux candidats de droite.

Vue aérienne de Brest
Vue aérienne de Brest © MARCEL MOCHET / AFP
Laurent Prunier président départemental de l'UMP et Bernadette Malgorn chef de file de l'Union de la droite et du centre au conseil régional, deux têtes pour un seul rôle celui de challenger aux prochaines élections municipales face au maire sortant le socialiste François Cuillandre.

Laurent Prunier souhaitait une primaire à droite, son voeux ne sera pas exaucé. Depuis le 21 juin Bernadette Malgorn est en campagne et elle ne compte pas transiger avec l'opposition municipale en place, Laurent Prunier elle n'en parle pas, on peut même dire qu'elle l'ignore

Interview de Bernadette Malgorn

A Brest Laurent Prunier s'estime légitime il considère que le duel à droite se fera équipe contre et équipe avec des personnalités très différentes dans les deux camps, c'est là-dessus qu'il compte pour arriver devant Bernadette Malgorn au soir du premier tour.

Interview de Laurent Prunier

Chacun a constitué son équipe, choisi sa permanence, et les deux camps ont lancé leur campagne d'affichage.

Le duel à droite va se poursuivre jusqu'au premier tour du scrutin municipal, avec toute la difficulté de cet exercice qui consiste à marquer sa différence tout en préservant les conditions d'un rassemblement entre les deux tours.

La désunion de la droite brestoise place la majorité municipale de gauche en position de favori pour le premier tour du scrutin municipal. Sur les réseaux sociaux c'est avec une certaine malice que Marc Coatanéa Adjoint au Maire de Brest (Action sociale et Anciens combattants) interpelle Bernadette Malgorn.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter