• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Objectif Plancton : appel aux plaisanciers pour participer aux prélèvements ce week-end

Du plancton sur l'écran d'ordinateur de la station de Concarneau / © Claire Louet - France 3 Bretagne
Du plancton sur l'écran d'ordinateur de la station de Concarneau / © Claire Louet - France 3 Bretagne

Objectif plancton ! C'est une action de science participative initiée par Oceanopolis en 2014, qui invite les plaisanciers à prélever du plancton, bio-indicateur du milieu, ce samedi à Concarneau et à Brest. Une démarche éco-citoyenne pour récolter des échantillons à destination des scientifiques. 

Par Krystell Veillard


La partie de pêche n'est pas tout à fait habituelle. Deux scientifiques de la station de biologie marine de Concarneau se préparent à récolter du plancton. Des micro-organismes de quelques millimètres qui dérivent au gré des courants, et plus particulièrement des larves de poisson. Il faut dire que la baie est une véritable nurserie.  
Le filet est mis à l'eau puis tracté pendant 15 mn. L'eau de mer est collectée à plus de 10 mètres de fond. C'est précisément cette opération que les plaisanciers sont invités à répéter samedi prochain dans le cadre du programme objectif plancton.  
 

Le plancton, un bio-indicateur du milieu


De retour au laboratoire avec la précieuse pêche du jour, un copépode d'un millimètre s'agite sous la lentille du microscope. A la base de la chaîne alimentaire, le plancton est sensible au réchauffement des mers ou à l'acidification des océans
Les scientifiques de la station de Concarneau travaillent plus particulièrement à l’exploration de la bio-diversité des micro-algues et de l’ichtyoplancton (larves de poisson). Il s'agit d'abord d'inventorier les espèces présentes, puis de cerner l’impact des toxines de micro-algues sur l’ichtyoplancton et sur le recrutement des juvéniles de poisson.
 
Nalani Schnell, chercheuse du Muséum national d'histoire naturelle / © Claire Louet - France 3 Bretagne
Nalani Schnell, chercheuse du Muséum national d'histoire naturelle / © Claire Louet - France 3 Bretagne
 

Un inventaire en cours d'élaboration


Parmi les premiers résultats de l'opération, plusieurs espèces de micro-algues réputées d’eaux chaudes à tempérées chaudes ont été répertoriées. Enfin, une base de connaissances sur l’ichtyoplancton est en cours d’élaboration. Cette base permettra d’effectuer une identification assistée par ordinateur et sera ainsi utilisable par les plaisanciers.

Pour participer à l'opération, il suffit de contacter la fondation Explore à Concarneau : pedagogie@explore-jourdain.com. Des kits de pêche seront remis aux amateurs.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait de Griedge Mbock

Les + Lus