• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Présidence de l’Assemblée nationale : Richard Ferrand en favori

Le député de la 6ème circonscription du Finistère Richard Ferrand, président du groupe parlementaire LREM à l'Assemblée nationale depuis juin 2017 / © AFP - E. Feferberg
Le député de la 6ème circonscription du Finistère Richard Ferrand, président du groupe parlementaire LREM à l'Assemblée nationale depuis juin 2017 / © AFP - E. Feferberg

Nommé ce mardi ministre de la Transition écologique, François de Rugy libère le "perchoir" de l'Assemblée. Un poste qui semble destiné à Richard Ferrand, très proche d'Emmanuel Macron et actuel chef de file des députés marcheurs. Ses soutiens se manifestent.

Par Thierry Peigné


A peine sa nomination comme ministre de la Transition écologique annoncée, la question de la succession de François de Rugy à la tête de l'Assemblée se pose. Et un nom revient systématiquement et naturellement, celui du député LREM finistérien Richard Ferrand. Le président du groupe de la majorité présidentielle, semble en effet le mieux placé pour succéder à François de Rugy au perchoir​​​​​​.
 

Les premiers candidats

Selon plusieurs médias, dont LCI et LCP, Richard Ferrand se serait déjà déclaré candidat ce mardi lors d’une réunion de groupe LREM. Depuis son départ contraint du gouvernement en juin 2017, le chef de file des députés macronistes avait des vues sur la présidence de l'Assemblée nationale. Il espérait accéder au poste d'ici la mi-mandat fin 2019.
 

Les prétendants LREM ont jusqu'à mercredi soir pour se faire connaître. Un vote interne lundi prochain départagera les candidats LREM. C'est mercredi 12 septembre que l'ensemble des députés voteront lors de l'ouverture de la session pour élire leur président, des candidatures de plusieurs bords étant alors possibles.

La présidente de la commission des Lois de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet (LREM), n'a pas traîné et s'est déjà portée candidate, a-t-elle indiqué mardi dans un mail à ses collègues "marcheurs".
 

Des soutiens légitimes

Dès l'annonce de la nomination de François de Rugy, Florian Bachelier, député LREM d'Ille-et-Vilaine et premier questeur de l'Assemblée, a fait connaître son soutien à Richard Ferrand : "Je souhaite que le Président @RichardFerrand soit le prochain Président de l’@AssembleeNat." a-t-il tweeté.
 

Nombreux sont les députés marcheurs à avoir apporter dès ce mardi après-midi leur soutien à leur chef de file, comme ici le député morbihannais Jean-Michel Jacques.
 
 

Mis en cause dans une affaire immobilière

Richard Ferrand, brièvement ministre de la Cohésion des territoires au début du quinquennat, avait été contraint de démissionner du gouvernement après avoir été mis en cause dans une affaire immobilière à Brest liée aux Mutuelles de Bretagne.

Une information judiciaire ouverte à Paris pour "prise illégale d'intérêts" a été récemment dépaysée à Lille.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Exposition War à la Courrouze

Les + Lus