Cet article date de plus de 5 ans

Rade de Brest : une mine de 600 kg pétardée

Mardi, les démineurs de la Marine nationale vont faire exploser en rade de Brest une mine anglaise de 600kg de la Seconde Guerre mondiale. Elle représente un danger potentiel pour la navigation.
La mine anglaise de 600kg repose en rade de Brest depuis la seconde guerre mondiale
La mine anglaise de 600kg repose en rade de Brest depuis la seconde guerre mondiale © Marine nationale
Cette mine, de type Mark9, a été découverte non loin de l’anse de l’Auberlac’h lors d’une plongée d’entraînement de plongeurs démineurs en février 2015. Une découverte de plus en plus rare.

C'est une munition de 2,59 mètres de long, 49,4cm de diamètre, contenant 600kg d’explosif, soit une charge importante par rapport aux projectiles d’artillerie régulièrement trouvés en rade de Brest. Immergée à proximité des deux ducs d'albe (dispositif d’amarrage pour bâtiment de fort tonnage) de l'Ile Ronde, elle a vraisemblablement été larguée par avion afin de neutraliser les grands bâtiments de guerre allemands susceptibles de s’y amarrer lors de la dernière guerre mondiale.

Ce mardi matin, le groupement de plongeurs démineurs de l’Atlantique fera "pétarder la mine au milieu de la rade de Brest, dans une zone sécurisée (rayon de 3000 mètres autour du point de pétardement". L'opération durera deux heures.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers histoire