Avec la Randorade, Diwan court après l'argent

Sur le parcours de la Randorade / © Florence Malésieux
Sur le parcours de la Randorade / © Florence Malésieux

Les deux écoles Diwan de Brest organisent une randonnée autour de la rade de Brest. L'objectif : se retrouver pour un moment convivial, mais aussi récolter des fonds pour faire face à la fin des emplois aidés.

Par Stéphane Grammont

Il y a peu, avec la Redadeg, on courait pour soutenir la langue bretonne. Cette fois-çi, on marche pour soutenir les deux écoles de Brest.

Une rando organisée depuis 26 ans avec à chaque fois un départ depuis l'une des communes de la rade de Brest. Cette année, c'est Logonna-Daoulas.

Depuis ces dernières années, la randonnée pédestre a réuni selon les éditions entre 3 000 et 4 500 personnes.

À chaque fois, l'objectif est de récolter des fonds "pour financer, par exemple, la dame de la cantine, la femme de ménage" explique Mathieu Gigou, le vice-président de la Randorade.

Un coup de pouce au financement des deux écoles Diwan de Brest, qui réclament toujours un statut public, alors qu'elles doivent faire face à la fin des emplois aidés. "Sans ces aides-là, ça remet en cause la survie de certaines écoles" poursuit Mathieu Gigou, "donc nos actions, telles que la Randorade, sont indispensables dans ce contexte-là".

Avec le beau temps, les organisateurs espèrent atteindre les 5 000 participants.

A lire aussi

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus