La flamme olympique va traverser l'Atlantique. Armel Le Cléac'h, Marie-Jo Pérec ou encore Hugo Roellinger sont parés à appareiller de Brest

Plus sur le thème :
durée de la vidéo : 00h02mn39s
La flamme olympique partira de Brest pour une aventure inédite vendredi soir. Cap sur les Antilles à bord du Maxi-Trimaran du Breton Armel Le Cléach'. Découvrez ses équipiers en pleine préparation. ©Francetv

Cap sur les Antilles pour la flamme olympique ce vendredi 7 juin, à bord du Maxi-Trimaran du Breton Armel Le Cléac'h. Le navigateur ne sera pas seul à bord puisqu'il embarquera 4 personnalités. À Lorient, celles-ci découvrent le monde de la navigation. Ils partiront de Brest pour une aventure inédite.

Au large de Lorient, arrivée joyeuse mais sportive pour les équipiers d’Armel Le Cléac’h : le dramaturge Alexis Michalik, la championne olympique Marie-José Pérec, le chef étoilé Hugo Roellinger, ancien officier de la marine marchande et Marine Lorphelin, ancienne Miss France et médecin généraliste. Tous se préparent pour ce qu'on appelle "le relais des océans". Soit le transport de la flamme olympique de Brest à Pointe-à-Pître.

A lire aussi : 

Après son passage en Ille-et-Vilaine, revivez les 6 moments forts du parcours de la flamme olympique de Saint-Malo à Rennes

D’entrée, le capitaine de bord Armel Le Cléac’h les met dans l’ambiance. "Accrochez-vous à la barre ou asseyez-vous !" Et c’est parti pour des pointes à 40 nœuds.

"C’est un truc de malade", sourit Marie-Jo Pérec. C’est bien quelques heures, mais tenir pendant 7 jours"!

La médaillée d’or de Barcelone 92 et Atlanta 96 semble avoir du mal à l’imaginer.

 D'autant que sur le maxi-trimaran Banque Populaire de 32 mètres de long, il n’y a que trois couchettes !

Séquence émotion pour les équipiers

Au retour à la base de Lorient, les équipiers ne sont pas malades, mais touchés.

"Je suis un peu abasourdi parce que je me rends compte de ce qu’on va vivre, reconnaît Hugo Rollinger. Je suis limite ému en fait".

La formation va se poursuivre à quai avec les techniques de survie. Même si l’ambiance est bonne, les passagers doivent quand même garder un peu de sérieux pour savoir appréhender le pire.

Deux flammes 

Au cas où, un plan B est prévu. "La flamme sera multipliée par deux. Une flamme dans le bateau et un feu dans l’avion. Elle sera présente en Guadeloupe, confie Armel Le Céach, quoi qu’il arrive ».

Ce vendredi 7 juin, la flamme quittera le port de Brest en début de soirée… pour une aventure inédite. Elle doit arriver à Pointe-à-Pitre le dimanche 16 juin.

Suivez le parcours de la flamme sur la chaîne France TV Paris 2024

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité