Un tramway et un bus à nouveau pris pour cible mardi soir à Brest

Publié le Mis à jour le

Le tramway de Brest a de nouveau été la la cible de tirs de mortier hier mardi soir 25 janvier vers 22heures dans le quartier de Keranroux. Un bus a également été attaqué dans le quartier de Bellevue. Pas de blessés mais une montée en pression qui a conduit les salariés de Bibus a demander la fermeture du réseau sur l'ensemble de la ville dès 20H jusqu'à la fin du week-end.

Pas de blessés confirme la CFDT  mais des conducteurs et des passagers choqués psychologiquement.

Suite aux évènements similaires et au caillassage de bus dans le quartier de Pontanézen, on craignait que ça fasse tâche d'huile. Malheureusement, c'est le cas.

Luc Daniel, CFDT Bibus

Les syndicats ont demandé à la direction l'arrêt de toute circulation sur l'ensemble du réseau brestois à partir de 20HOO jusqu'à la fin du week-end dans un premier temps.

Forces de l'ordre en renfort

Un  dispositif de renfort des forces de l'ordre va par ailleurs être déployé sur la ville.

"On attend les effets de l'arrivée des policiers. On espère qu'il n'y aura pas de confrontation. Nous sommes dans une forme de surenchère qui nous inquiète fortement" rajoute Luc Daniel.