VIDÉO. Quand le nitrate d'ammonium provoquait une explosion meurtrière à Brest en 1947

Une violente explosion a eu lieu dans le port de Beyrouth au Liban ce 4 août. 100 morts sont à déplorer et des milliers de blessés. Le nitrate d'ammomium, une substance chimique est en cause. En 1947, un cargo à quai au port à Brest en était chargé. Il avait lui aussi causé une explosion meurtrière.

L'Ocean Liberty en 1947, en flammes, cinq minutes avant son explosion
L'Ocean Liberty en 1947, en flammes, cinq minutes avant son explosion © David Van de La Fosse - Archives de Brest
Une cargaison de 2 750 tonnes de nitrate d'ammonium, entreposée depuis six ans dans le port de la capitale libanaise, serait à l'origine des deux déflagrations qui ont en partie dévasté la capitale libanaise le mardi 4 août. Le bilan n'est pas encore définitif. Selon la Croix Rouge, l'explosion aurait fait 100 morts et 4000 blessés


Brest, victime d'une explosion en 1947, dans une ville déjà durement éprouvée par la guerre


La substance chimique, notamment utilisée dans les engrais et explosifs, a déjà causé d'autres accidents industriels en Europe, aux États-Unis ou encore en France.

En Bretagne, le 28 juillet 1947 en fin d'après-midi, les habitants du secteur de Brest ressentent une violente onde de choc. A l'époque, le cargo Ocean Liberty se trouve à quai, dans le cinquième bassin du port de commerce. Il est chargé de nitrate d'ammonium et prend feu. L'incendie part des cales, puis se propage aux entrepôts. Plusieurs tentatives ont lieu pour tenter de le remorquer au loin, en vain. À 17 h 30, le navire explose. 

Une épaisse fumée noire envahit alors le ciel, des morceaux du bateau tombent sur la ville. 
Un homme se tient à côté d'un morceau du cargo Ocean Liberty qui a explosé en juillet 1947 dans le port de Brest
Un homme se tient à côté d'un morceau du cargo Ocean Liberty qui a explosé en juillet 1947 dans le port de Brest © Archives de Brest

La cinémathèque de Bretagne a publié une vidéo, des images amateurs rares. 
 

Cours Dajot, explosion... - Cinémathèque de Bretagne from CinémathèqueDeBretagne on Vimeo.


Les médias se déplacent sur place. Les baraquements du port ainsi que 5000 constructions qui abritaient provisoirement la population après la guerre sont détruits. 21 personnes sont décédées, 105 blessées. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement histoire culture