• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Voile. Alan Roura s'empare du record de l'Atlantique Nord détenu précédemment par Marc Guillemot

Alan Roura bat le record de l'Atlantique Nord ce 19 juillet 2019 / © La Fabrique
Alan Roura bat le record de l'Atlantique Nord ce 19 juillet 2019 / © La Fabrique

Alan Roura sur son Imoca La Fabrique ont franchi la ligne d’arrivée du record de l’Atlantique Nord ce vendredi 19 juillet. En mettant 7 jours 16 heures et 55 minutes pour rallier la sortie du port de New York et le cap Lizard, le skipper améliore le précédent record de plus de 12 heures.

Par Benoit Thibaut

C’est fait ! Alan Roura vient d’inscrire son nom au palmarès des marins les plus rapides à parcourir l’Atlantique d’Ouest en Est !

Comme nous l'apprend le communiqué de presse de l'équipe de La Fabrique, le Suisse de 26 ans est devenu ce vendredi le nouveau détenteur du record officiel de la traversée de l’Atlantique Nord en monocoque et en solitaire, en 7 jours 16 heures et 55 minutes. 
 


12h25 de mieux que Marc Guillemot



Un chrono qui sera prochainement officialisé par le WSSRC (World Sailing Speed Record Council) et qui améliore de 12 heures et 25 minutes le précédent temps de 8 jours 5 heures 20 minutes et 20 secondes, établi par Marc Guillemot, à bord de l’IMOCA Safran en 2013.
 

Records de l’Atlantique Nord en solitaire en monocoque

 
  • 2019 : Alan Roura (IMOCA La Fabrique) en 7J 16H 55’
  • 2013 : Marc Guillemot (IMOCA Safran) en 8J 5H 20'
  • 2012 : Alex Thomson (IMOCA Hugo Boss) en 8J 22H 08'
  • 2002 : Bernard Stamm (IMOCA Bobst Group-Armor Lux / Superbigou) en 10J 11H 55'
 

Alan Roura lors du record de l'Atlantique Nord

 

Qui est Alan Roura ?



Initié dès son plus jeune âge à la navigation hauturière par une famille qui l’a emmené, alors qu’il n’a que 8 ans, pour une navigation autour du monde au long cours, Alan Roura dispute sa première Mini Transat à tout juste 20 ans.

Trois ans plus tard, il devient, à 23 ans, le plus jeune marin à boucler le Vendée Globe, 12ème sur un bateau à peine plus jeune que lui.

L’exploit n’est pas passé inaperçu et c’est avec des ambitions à la hausse, un partenaire La Fabrique fidèle et un nouveau 60 pieds, l’ex MACSF (ex Brit Air), doté de foils au premier semestre 2018 que le navigateur Genevois repart pour une nouvelle campagne. Sa préparation se poursuit avec la Transat Jacques Vabre.


 

Sur le même sujet

Saint-Brieuc: au centre, la bataille des élections municipales est lancée

Les + Lus