Concarneau: le ministère des Armées commande 20 remorqueurs aux chantiers Piriou

Remorqueur nouvelle génération dont vingt exemplaires ont été commandés aux chantiers Piriou de Concarneau (Finistère). / © Chantiers Piriou
Remorqueur nouvelle génération dont vingt exemplaires ont été commandés aux chantiers Piriou de Concarneau (Finistère). / © Chantiers Piriou

La Direction générale de l’armement (DGA) a commandé 20 remorqueurs portuaires aux chantiers Piriou de Concarneau (Finistère). Plusieurs entreprises sous-traitantes devraient également participer à leur construction qui s'étalera jusqu'en 2027.

Par Hélène Pédech

Cette grosse commande entre dans le cadre de la loi de programmation militaire 2019-2025 qui prévoit notamment de moderniser et de rationaliser les moyens portuaires de l’ensemble des bases navales de la Marine nationale.

 


Ainsi, dans un communiqué, le ministère des Armées signale que la Direction générale de l’armement (DGA) vient de commander aux chantiers Piriou basés à Concarneau (Finistère) cinq remorqueurs portuaires (RP30) et de cinq remorqueurs portuaires côtiers (RPC30) de classe 30 tonnes.

Plusieurs entreprises sous-traitantes locales seront également sollicitées pour les constructions, indique le ministère.
 

4 remorqueurs / an pendant sept ans


Cette commande représentera "une activité d’environ 40 000 heures par unité, soit une charge annuelle d’environ 100 personnes en équivalent temps plein pour produire quatre remorqueurs par an entre 2021 et 2027."
 
"Complémentaires des remorqueurs portuaires de classes 10 tonnes et 6 tonnes, ces bateaux sont destinés à assister les navires de surface et les sous-marins, notamment lors des manœuvres d’accostage et d’appareillage. Ils remplaceront 22 remorqueurs RP12 et remorqueurs côtiers (RCSV), respectivement de 12 t et 26 t de traction", précise le communiqué.
 

Six remorqueurs portuaires basés à Brest



Les premières livraisons à la Marine nationale sont prévues à compter de mai/juin 2022, au rythme de quatre unités par an, avec deux bâtiments prototypes pour Toulon et Brest. 

Ces bâtiments seront affectés aux bases navales de:

- Toulon (7 RP et 1 RPC),
- Brest (6 RP et 1 RPC),
- Cherbourg (2 RP et 1 RPC),
- Fort–de-France (1 RPC)
- et Papeete (1 RPC).
 

Capables de manoeuvrer avec des sous-marins


Les remorqueurs RP30 et RPC30 sont des bâtiments de 26 m de long et 9 m de large. Leur tonnage est d’environ 275 tonnes. Les RP30 sont mis en œuvre par un équipage de quatre marins et les RPC par un équipage de six marins.

"Ces nouveaux remorqueurs bénéficient d’une puissance de traction accrue à 35 tonnes pour pouvoir intervenir sur des navires militaires aujourd’hui plus grands et plus lourds. La passerelle des RP30 et RPC30 est très étroite pour permettre les manœuvres flanc contre flanc avec des navires dont la coque est en forme de « V ». Ils disposent enfin de protections spécifiques, sous la ligne de flottaison, pour manœuvrer avec les sous-marins."

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus