Lorient : un four autoclave géant livré au chantier naval CDK Technologies

120 tonnes, 25 mètres, le nouveau four autoclave de CDK / Keroman Technologies / © S.Izad
120 tonnes, 25 mètres, le nouveau four autoclave de CDK / Keroman Technologies / © S.Izad

Joli bébé de 120 tonnes, 25 mètres de long par 4 de diamètre, ce four va permettre au chantier naval CDK de cuire en une seule pièce les divers éléments carbone des bateaux de course au large. Mais pas seulement.

Par Bruno Van Wassenhove, Stéphane Izad


CDK Techonologies a pris ce matin livraison de ses étrennes : une joli cadeau de 120 tonnes et de 25 mètres de long. Le four est tellement grand qu'il ne rentre pas dans les propres batiments du chantier naval. Il faudra tout simplement construire une structure tout autour, nous déclare l'entreprise, basée à Lorient (56) et Port-Laforêt (29), spécialisée dans la conception de grands voiliers de course au large.
 
Trop grand pour le bâtiment, il faudra lui construire son propre toit / © S.Izad
Trop grand pour le bâtiment, il faudra lui construire son propre toit / © S.Izad

Ce four autoclave, unique en Bretagne, va permettre de cuire d'un seul tenant les pièces en carbone des géants des mers, comme les foils ou les éléments de coques de moins de 25 mètres. La cuisson en une seule fois de ces grands éléments très techniques, aux courbes hydro-dynamiques étudiées, apporte rapidité d'exécution et homogénéité
 
 

Un investissement sur l'avenir


CDK Technologies aura déboursé deux millions d'euros pour ce four, avec un carnet de commande déjà plein. L'entreprise ne compte pas cependant s'arrêter au seul marché "voile", et entend bien développer des collaborations avec le secteur aéronautique, friand lui aussi de pièces carbone de grandes tailles.

Sa mise en service est prévue début mars, l'équipement créera à terme 15 emplois.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus