Voile : les géants des mers voudraient bien retrouver les lignes de départ

C'est la saison des mises à l'eau, après les remises à flot ! Thomas Coville sur son tout nouveau Sodebo, François Gabart sur Macif, Gitana, autant de géants des mers qui avaient subi beaucoup de casse lors des dernières grandes courses et qui ont été entièrement renouvelés.
Le Gitana a été mis à l'eau à Lorient
Le Gitana a été mis à l'eau à Lorient © S. Izad - France 3 Bretagne

Ils avaient subi de gros dégats, ils ont eu droit à une rénovation high-tech. D'importants moyens, dont on ne connait pas le détail, ont été déployés pour réparer et optimiser la flotte des Ultimes, après une route du Rhum douloureuse.

Le Maxi Edmond de Rothschild a passé six mois en chantier pour sa reconstruction suite à son avarie (perte de l’étrave tribord) lors de la Route du Rhum en novembre dernier. Les premières navigations auront lieu la semaine prochaine en compagnie des deux skippers, Franck Cammas et Charles Caudrelier.

François Gabart a remis son Macif à l’eau mercredi après avoir, lui aussi, passé du temps au chantier CDK à Lorient. Le foil tribord et le safran bâbord, cassés sur la Route du Rhum, auront été changés d'ici les premiers tests.

Sodebo se targue de "révolutionner le monde de la voile" en plaçant le cockpit juste devant le mât, au centre, plutôt qu'à l'arrière. Une innovation qui pourrait permettre un meilleur équilibre, et aussi de descendre la grand voile au plus près du pont.

Prochaine étape après les tests en mer : la Brest Atlantiques, le 3 novembre 2019, une régate en double et sans escale taillée spécialement pour ces ultimes en mal de compétition depuis de longs mois. 

Reportage de S. Izad et P. Beaugey
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport