Crédit Mutuel/Arkéa : vers une sortie de crise

L'organe central du Crédit Mutuel, la Confédération Nationale du Crédit Mutuel (CNCM), a publié mercredi un communiqué commun avec son remuant affilié Arkéa, un fait rare ouvrant la porte à une sortie de crise qui secoue depuis plusieurs années la banque française.

"Crédit Mutuel Arkéa et la Confédération Nationale du Crédit Mutuel se sont entendus sur le cadre et la méthode pour conduire un processus de négociation", indique le document, publié en marge d'un conseil d'administration de la CNCM ce mercredi 4 janvier.

L'ambition annoncée est de "préserver la cohésion du groupe", mandat de l'organe central, mais aussi de "renforcer l'autonomie" de ses membres, un point cher au Crédit Mutuel Arkéa.

Un conflit larvé depuis plusieurs années

 Le groupe Crédit Mutuel est tiraillé depuis plusieurs années par un bras de fer politico-judiciaire entre ses deux principales entités, Crédit Mutuel Alliance fédérale et Crédit Mutuel Arkéa, cette dernière cherchant à s'émanciper de la tutelle du groupe bancaire, l'accusant de favoritisme.

La dernière communication trahissait plutôt un désaccord: Arkéa considérait le 12 octobre que l'organe central refusait "de négocier" sur ses propositions de conciliation faites fin août, jugeant son attitude "non responsable".

Des visions pas toujours compatibles

 "Il n'y a pas de refus de négocier", démentait dans la foulée un porte-parole de la confédération, joint par l'AFP.

La CNCM avait rendu public le 7 juillet plusieurs propositions dans le cadre d'une "première étape de rapprochement": intégrer dans ses statuts un droit de veto pour toutes les fédérations, et créer un poste de vice-président délégué occupé par un représentant des fédérations de Bretagne et du Sud-Ouest, socle d'Arkéa.

Le 29 août, Arkéa communiquait les siennes : un "droit de veto stratégique", la "reconnaissance d'une libre concurrence entre les groupes régionaux" et un "mode de fonctionnement décentralisé". 

A l'Ouest, Arkéa

Arkéa, basé dans le Finistère, réunit les fédérations Bretagne et Sud-Ouest ainsi que plusieurs filiales spécialisées, comme la banque en ligne Fortuneo.