• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Crozon (29) : un homme agressé et abandonné nu dans un bois pour une dette d'argent

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

Les quatre suspects ont été placés sous contrôle judiciaire ce mercredi, après le renvoi au 29 mai de leur procès. Le samedi 5 mai, à Crozon, dans le Finistère, ils avaient agressé chez lui un homme de 36 ans, pour une dette de 400 euros, qui remontait à deux ans environ.

Par Krystell Veillard

Il est tôt ce samedi, lorsque quatre personnes, trois hommes et une jeune femme âgés de 22 à 26 ans, se présentent chez un Brestois de 36 ans. L'homme employé du centre nautique de Crozon, dans le Finistère est hébergé chez un ami, sur cette commune. Les visiteurs lui demandent de rembourser les 400 euros qu'il devait à l'un d'eux. Une somme empruntée deux ans plus tôt pour acheter de l'héroïne. Deux des quatre individus se mettent alors à le frapper violemment, coups de poing, pour celui à qui il devait de l'argent et coups de balai métallique, pour la jeune femme. Violences qu'elle contestera. L'homme est roué de coups.

Deux tentatives infructueuses pour retirer l'argent

La victime n'ayant pas la somme d'argent avec elle, ses agresseurs lui demandent de les suivre. Ils le mettent dans le coffre de leur véhicule, pour se rendre à Morgat et retirer l'argent dans un distributeur. Arrivés sur place, ils se rendent compte que le trentenaire n'a pas sa carte bancaire sur lui, Ils retournent donc à son domicile et fouillent la maison pour retrouver la carte, ils en profitent d'ailleurs pour dérober un porte-feuille avec cartes et documents personnels. De retour au Dab de la banque de Morgat, ils ne parviennent pas à réaliser le retrait, car il n'y a pas la somme suffisante sur le compte.

Abandonné nu dans un bois

Ils décident alors de l'emmener dans un bois à Landévennec, durant le trajet la victime reçoit à nouveau des coups. Puis il sera déshabillé et abandonné, nu dans le bois.
La victime trouvera refuge dans une maison voisine, où un couple le recueillera, lui donnera des vêtement et appellera les secours, qui le prendront en charge. L'agression se solde pour lui par une incapacité totale de travail de dix jours.

Placés sous contrôle judiciaire, avant l'audience du 29 mai

Interpellés lundi, les quatre suspects, ont été placés en garde à vue. Trois d'entre eux habitent Morgat, le plus jeune Lanvéoc. Le principal mis en cause, auteur notamment des violences, était déjà connu de la justice. Ils ont tous les quatre été déférés au parquet mercredi en vue d'une comparution immédiate. Après avoir reconnu les faits, ils ont demandé le renvoi de l'audience pour pouvoir préparer leur défense. En attente de l'audience, fixée le 29 mai prochain, ils ont été placés sous contrôle judiciaire.


Sur le même sujet

Eugénie Le sommer, star bretonne du foot

Les + Lus