Finistère : la préfecture rouvre les déchetteries sous conditions

L'ensemble des déchetteries du département ont pu rouvrir petit à petit, depuis le 18 avril. La préfecture a pris un arrêté dans ce sens, mais l'accueil des particuliers se fait sous conditions strictes.

Seules les voitures seront autorisées d'accès, en fonction de leur plaque d'immatriculation.
Seules les voitures seront autorisées d'accès, en fonction de leur plaque d'immatriculation. © PHOTOPQR/PRESSE OCEAN/MAXPPP

Après s'être concertée avec l'Association des Maires du Finistère (AMF29), la préfecture a décidé de permettre la réouverture des déchetteries du département en raison de la protection de l'environnement.

Brest Métropole rouvre ainsi ses cinq déchetteries, ainsi que les aires de déchets verts de Gouesnou et Guilers, ce vendredi 24 avril. À Quimper, la réouverture a été effective le 22 avril.
 
Cependant, les déchetteries ne pourront accueillir le public que sous conditions strictes. 
 

Les plaques d'immatriculation scrutées


Afin d'éviter un afflux journalier trop important dans les déchetteries, deux réglementations seront à respecter : De cette façon, les services de l'État appliquent le principe de distanciation sociale, dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Les particuliers pourront venir chacun une fois tous les 10 jours seulement. 

Les intéressés devront vérifier l'ouverture de la déchetterie en amont pour éviter tout déplacement inutile.
 

Un déplacement avec une attestation


Des contrôles seront effectués par les forces de l'ordre afin de faire respecter les règles édictées par cet arrêté. Ces venues en déchetteries sous conditions sont autorisées au titre des déplacements pour effectuer des achats de première nécessité, et donc avec une attestation. À signaler que les particuliers ne pourront accéder qu'aux déchetteries situées sur le territoire de leur habitation.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déchets ménagers environnement coronavirus santé société coronavirus : conseils pratiques
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter