Finistère : quelles nouvelles mesures sanitaires ?

Dès ce mardi 20 octobre, le port du masque est étendu à toute la métropole brestoise et cinq autres villes du Finistère. Il l'était déjà à Brest et Quimper. Dans un communiqué, ce dimanche 18 octobre, le préfet du Finistère, Philippe Mahé, rappelle les mesures applicables dans son département.

Dans le Finistère, seules Brest et Quimper étaient concernées par le port du masque. Dès ce mardi 20 octobre, la mesure s'étend à toutes les villes de la métropole brestoise ainsi qu'à Concarneau, Morlaix, Quimperlé, Douarnenez et Pont-l'Abbé.
Dans le Finistère, seules Brest et Quimper étaient concernées par le port du masque. Dès ce mardi 20 octobre, la mesure s'étend à toutes les villes de la métropole brestoise ainsi qu'à Concarneau, Morlaix, Quimperlé, Douarnenez et Pont-l'Abbé. © MaxPPP - Yves-Marie Quemener

Le port du masque était déjà obligatoire à Brest et Quimper, à l'exception des zones les moins densément peuplées. Il l'est désormais également sur les marchés, foires, salons, brocantes et vide-greniers de plein air dans tout le département du Finistère.
A partir de ce mardi 20 octobre, 8 h, le port du masque s’élargit aux centres-villes de Bohars, Gouesnou, Guilers, Guipavas, Plougastel-Daoulas, Plouzané, Le Relecq-Kerhuon, Concarneau, Morlaix, Quimperlé, Douarnenez et Pont-l'Abbé.

 

Les bars et restaurants


A Brest et Quimper, les bars ferment à minuit et les restaurants à 1h du matin.
 

Les rassemblements de personnes

Régis par le décret du 16 octobre 2020, concernant l'état d’urgence sanitaire en France, les rassemblements de personnes doivent remplir les conditions suivantes :
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société