• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Fouesnant : deux marins découvrent une tortue Luth en partant travailler

La tortue Luth découverte par Benjamin à Fouesnant / © Benjamin Tanguy
La tortue Luth découverte par Benjamin à Fouesnant / © Benjamin Tanguy

Une tortue Luth a été découverte ce lundi matin par deux pêcheurs dans le Finistère à Fouesnant. L'information a été relayée par les réseaux sociaux. La tortue Luth est la plus grande des sept espèces actuelles de tortues marines. 

Par E.C

La découverte a eu lieu ce lundi 9 septembre vers 5 h du matin à la cale de Beg Meil à Fouesnant. Deux marins, Fanch et Benjamin qui partaient en mer ont rencontré une tortue Luth. Ils ont partagé la photo sur les réseaux sociaux via le compte Ma Bro du 29 et. d'ailleurs. Les deux hommes ont prévenu Océanopolis. Les équipes du parc de découvertes des océans n'ont pas pu se déplacer. Selon leurs informations, la tortue serait retournée à l'eau. "Des traces confirment sa présence" indique la commune de Fouesnant, visibles jusqu'à que la marée les efface. 
 


"On allait chercher un petit bateau pour rejoindre le gros" raconte Benjamin. "On a vu une forme et c'est là qu'on l'a découvert." "Elle tournait dans le sable, elle avait l'air d'aller bien." 

Tortue Luth aperçue à Fouesnant
Avec l'aimable autorisation de Benjamin Tanguy


Une espèce imposante, sans écaille


La tortue Luth est la plus grande des tortues, la seule sans écaille avec "une peau qui ressemble à du cuir" précise Sami Hassani, directeur du centre de soins à Océanopolis. Elle mesure 1m80 en moyenne et peut peser jusqu'à 700 kilos. Parmi ses caractéristiques, il faut noter des nageoires dépourvues de griffes. Elle possède une tête très grande et un large cou relie cette dernière aux épaules. Sa queue est de forme conique. Elle peut vivre plus de 50 ans. 

"Elle sont observées assez régulièrement dans le coin" souligne Sami Hassani "dans le Golfe du Gascogne". L'espèce vit plutôt dans des eaux chaudes, dans les zones tropicales. "Le mieux pour celle vue ce matin, c'est qu'elle ne reste pas trop longtemps, elle ne supportera pas les eaux froides." 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Rencontre avec Jean Hourmant en 2015

Les + Lus