• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets Jaunes : les conséquences pour les ostréiculteurs dans le Finistère

Les huîtres de la production d'Yvon Madec, à Lannilis dans l'Aber Benoît. / © Morgane Trégouët - France 3 Bretagne
Les huîtres de la production d'Yvon Madec, à Lannilis dans l'Aber Benoît. / © Morgane Trégouët - France 3 Bretagne

Le mouvement des Gilets Jaunes, du fait des blocages, a un effet sur l'activité de certaines entreprises. Les ostréiculteurs par exemple expédient actuellement deux fois moins d'huîtres que d'habitude, en cette période de fin d'année qui représente 40 à 60% de leur chiffre d'affaire annuel.

 

Par Krystell Veillard


L'enjeu est considérable pour les ostréiculteurs, les ventes d'huîtres pendant les fêtes de fin d'année c'est 40 à 60% du chiffre d'affaire annuel. Les blocages des gilets jaunes inquiètent les producteurs, qui enregistrent actuellement deux fois moins de pré-commandes que l'an dernier à la même époque. Les distributeurs attendent en effet la dernière minute pour passer commande. 
 

Les poissonniers dans l'attente, avant les fêtes


A une semaine de Noël, les étals de fruits de mer dans les magasins ne sont pas aussi garnis que d'habitude. Un hyper marché de la périphérie de Brest, par exemple, a subi les barrages filtrants des gilets jaunes et des baisses de chiffres d'affaires. Il préfère donc attendre de voir la suite des événements, avant de commander de grandes quantités de produits frais comme les huîtres. 
 

30% de commandes en moins ce mois de décembre


Pourtant dans un élevage ostréicole de l'Aber Benoît, l'activité est à son maximum, pour préparer les bourriches d'huîtres destinées aux réveillons. Avec l'espoir que les ronds-points se  débloquent. Le mouvement des gilets jaunes a déjà eu des conséquences sur les ventes de décembre, c'est à dire 30% du chiffre d'affaire en moins.
 
Les huîtres de la production Yvon Madec à Lannilis (29) / © Morgane Trégouët - France 3 Bretagne
Les huîtres de la production Yvon Madec à Lannilis (29) / © Morgane Trégouët - France 3 Bretagne
 

50% du chiffre d'affaires annuel à Noël


La peur du consommateur se heurte désormais à l'inquiétude des ostréiculteurs. Pour un producteur de Plougastel, les dix jours à venir sont cruciaux. Ces journées représentent en effet environ 50% du chiffre d'affaires de l'année. Dans cette exploitation, 30 personnes de plus sont embauchées pour les fêtes afin de gérer les 120 tonnes d'huîtres plates et creuses, prêtes à partir. 
 
 

Pas de stockage possible


Le processus de fabrication et de distribution du coquillage ne permet ni le stockage ni la remise à l'eau. L'enjeu pour l'ensemble de la filière est donc capital. Mais ces huîtres ne seront livrées que si et seulement si les restaurants, les grossistes ou les supermarchés passent commande.
 

Le reportage dans le Finistère de Morgane Trégouët et Christian Pollet

Gilets Jaunes : les conséquences pour les ostréiculteurs dans le Finistère
Le reportage dans le Finistère de Morgane Trégouët et Christian Pollet - Interviews : Guylène Plat, attachée de direction d'un supermarché de Gouesnou - Yvon Madec, ostréiculteur à Lannilis - Thierry Larnicol, ostréiculteur à Plougastel.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

French Touche: Nolwen Leroy

Les + Lus