Grippe aviaire : un foyer confirmé dans un élevage de poules pondeuses dans le Nord Finistère

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Jauneau .

Un foyer de grippe aviaire, dont le caractère hautement pathogène vient d’être confirmé, a été détecté dans un élevage de poules pondeuses, sur la commune de Taulé dans le Finistère. Au regard du caractère toujours évolutif de la situation nationale, des enjeux pour la filière volailles dans le département, et de la zone d'élevage concernée, l’abattage préventif de l’élevage concerné a été réalisé.

 Pour endiguer la diffusion du virus à d’autres exploitations, des périmètres de protection et de surveillance ont été mis en place dans seize communes alentours du foyer constaté. Une zone réglementée temporaire, se traduisant par la mise en œuvre de mesures de biosécurité renforcées avec restriction des mouvements dans les élevages avicoles, avait été établie dès le 11 novembre dans un rayon de 3 km autour de l’élevage.

 

En complément de ces premières mesures, des zones réglementées de protection  et de surveillance  ont été mises en place dès hier samedi 12 novembre dans un rayon de 3 et 10 kms. 

La zone de protection est située sur le territoire des communes de Taulé au nord de la D769 et de Henvic.

La zone de surveillance est établie sur les territoires suivants :

  • Communes de Carentec, St Pol de Léon, Plougoulm, Plouélan, Mespaul, Plouvorn, Sainte-Sève, Morlaix, Saint Martin des Champs, Locquénolé, Plouezoc’h, Plougasnou dans leur intégralité ;
  • Commune de Taulé au sud de la D769 ;
  • Commune de Guiclan au nord de la N12 et de la D712 ;
  • Commune de Saint Trégonnec au nord de la D712 ;
  • Commune de Pleyber-Christ au nord de le D712.

 

Dans ces périmètres, tous les lieux de détention de volailles et d’oiseaux captifs sont soumis à des prescriptions spécifiques. En particulier, les mouvements de volailles et autres oiseaux captifs sont interdits en zone de protection, sauf dérogations accordées par la direction départementale de la Protection des Populations (DDPP).  Des cas de grippes aviaires avaient déjà été détecté dans la faune sauvage, mais c'est le premier foyer détecté dans un élevage commercial dans le département du Finistère.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité