Johnny Hallyday : “le plus grand des acteurs sur scène”

Erwan avec Johnny Hallyday pendant les Vieilles Charrues / © E. Masson
Erwan avec Johnny Hallyday pendant les Vieilles Charrues / © E. Masson

Erwan Masson, habitant de Molène et un grand fan de Johnny. En 2001, il avait organisé une exposition géante dédiée au chanteur qu'il a suivi toute sa vie. De fan idolâtre, il est devenu un admirateur convaincu. Il a encore du mal à réaliser que son idole n'est plus. 

Par Emilie Colin

Erwan a 8 ans lorsqu'il découvre pour la première fois Johnny. En 1971, ses parents tiennent un bar sur l'île de Molène et possèdent un juke-box. "Fils de personne" une reprise d'un morceau américain le frappe en plein cœur. "La voix, le rock, les mots", "c'est lui qui posait le mieux les mots sur la musique" souligne Erwan.

Premier choc en 1976


Sa passion pour le chanteur démarre vraiment en 1976. Des clients de ses parents lui offrent des places de concert au Palais des Sports à Paris. "Là, c'est le choc" dit-il. Il se rappelle du magnétisme de Johnny, de sa relation avec son public, "cet échange entre lui et ceux qui venaient l'écouter était impressionnant." 

Depuis, Johnny a rythmé sa vie. Après l'adolescence où il vit une phase de "fan débile idolâtre" "il n'y avait que ça, ma religion, c'était ça", il devient un "admirateur convaincu". Il occupe même des fonctions de vice-président du fan club dans la région.

Erwan se rend à de nombreux concerts et savoure l'ambiance de cette grande messe. "Le concert c'est quelque chose" rappelle t-il mais ce qu'il y a avant compte aussi, ce qu'il se passe avec les autres. "Le public de Johnny se côtoie, il y a beaucoup d'amitiés, de mariages."

"Le plus grand des acteurs sur scène"


Les concerts sont toujours des grands moments pour Erwan : "Johnny était capable de faire croire que ce qu'il chantait lui était arrivé, c'était le plus grand des acteurs sur scène. Il vivait les chansons, rentrait dans des peaux différentes." Erwan a pu le rencontrer à plusieurs reprises notamment pendant les Vieilles Charrues en 2006

Tout le monde a aimé quelque chose en lui


Quand on demande à Erwan quel album ou quelle chanson il préférait, il marque une hésitation. Il a du mal à choisir mais annonce "Hamlet Hallyday" "d'abord parce que ça m'a surpris, c'est un opéra-rock qu'il n'a jamais pu monter. J'aime les mots et Shakespeare, ça conciliait les deux."

À la suite de l'annonce du décès de Johnny, Erwan se rappelle que pendant la tournée des Vieilles Canailles, il s'est dit qu'il y avait quelque chose "Il s'est assis sur un tabouret. Sa voix était là, la passion aussi, mais il y avait un truc avec son corps qui n'avait plus l'air de suivre."  Aujourd'hui, l'émotion est grande "Je n'arrive pas à encaisser, à réaliser, j'ai passé une nuit blanche, j'ai réfléchi, j'ai écouté" raconte t-il. "Quand on dit de lui que c'est un monument, je ne dirais pas ça. C'est juste un être humain qui a beaucoup donné pour rendre heureux des millions d'autres. Tout le monde a aimé quelque chose en lui."

Erwan envisage de se rendre aux funérailles du chanteur à Paris, un moment qu'il veut partager avec les autres fans. 

En 2001, Johnny exposé à Molène


En 2001, Erwan réussit à monter une exposition dédiée à son idole, sur l'île de Molène. Cette exposition rassemble 300 pièces de collection prêtées par un collectionneur alsacien.


2001 Exposition consacrée à Johnny Hallyday sur l'île Molène
Erwan Masson a rassemblé 300 pièces de collection pour son exposition sur son idole Johnny Hallyday

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Reportage sur les agriculteurs en reconversion

Près de chez vous

Les + Lus