La Bigoudène Marie Pochat souffle ses 100 bougies

La Bigoudène Marie Pochat a fêté ses 100 ans ce 29 février 2016 / © C. Louet
La Bigoudène Marie Pochat a fêté ses 100 ans ce 29 février 2016 / © C. Louet

Marie Pochat habite dans une petite maison du port de Léchiagat, celle-là même qui l’a vue naître… le 29 février 1916. C’est l’une des dernières Bigoudènes à porter la coiffe.

Par Benoit Le Vaillant (avec T.P.)

Pimpante, fraîche, coquette… Marie Pochat ne fait pas ses 100 ans. Pour la petite cérémonie qui lui était dédiée ce lundi après-midi dans la salle des fête de Léchiagat, elle a mis sa coiffe… toute seule.

"Sans cette coiffe, j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose" confie-t-elle.


A 100 ans, Marie Pochat installe toute seule sa coiffe / © C. Louet
A 100 ans, Marie Pochat installe toute seule sa coiffe / © C. Louet

Cette fête d’anniversaire, organisée par les proches de Marie (qui n’a pas eu d’enfant), a été l’occasion de replonger dans ses souvenirs. Une vie qui ressemble à un cliché : son père était marin-pêcheur, sa mère au foyer. A 15 ans, Marie travaillait comme serveuse à l'hôtel-restaurant du port, puis devient dentellière. Pour se nourrir, tout au long de sa vie, elle a cultivé son potager et élevé quelques poules.
Une fête d'anniversaire à Léchiagat (29) pour les 100 ans de Marie Pochat / © C. Louet
Une fête d'anniversaire à Léchiagat (29) pour les 100 ans de Marie Pochat / © C. Louet

Plus que quatre Bigoudènes

Très croyante et pratiquante, Marie Pochat a effectué des pèlerinages à Rome et à Jérusalem. Mais il n’est plus question de voyage désormais. La vieille dame vit toujours dans la maison construite par son grand père au XIXe siècle.

Marie Pochat porte la coiffe depuis l’âge de 12 ans et fait partie des quatre dernières Bigoudènes à la porter régulièrement. Il en reste deux à Léchiagat et deux à Penmarc'h. Une coutume qui remonte à 1747 !
Les 100 ans de la Bigoudène marie Pochat
Tréffiagat-Léchiagat (29) - Marie Pochat, 100 bougies ce 29 février 2016 - Alexia Montfort - Danielle Bourhis, maire de Treffiagat / Reportage : C. Louet - S. Soviller

 

Sur le même sujet

Algues vertes : le décès de Thierry Morfoisse reconnu comme accident du travail

Les + Lus